Le stress fait tomber les cheveux des femmes !

Dernière mise à jour: septembre 2017 | 6493 visites
vr-haar-staart-170_400_12.jpg

conseil Les follicules capillaires des femmes sont particulièrement sensibles au stress, mais aussi à des comportements néfastes comme le tabagisme et l’abus d’alcool.

Deux études, présentées dans le cadre d’un congrès de la société américaine de chirurgie plastique, abondent dans le même sens : le cheveu de la femme subit de plein fouet les effets d’un stress important (avec risque de chute massive par exemple après un divorce ou le décès de l’époux). Les mauvaises habitudes de vie (fumer, boire trop d’alcool ou s’exposer sans prudence au soleil) nuisent elles aussi à l’intégrité des follicules capillaires, les « fabricants » de nos cheveux. En ce qui concerne les messieurs, ces paramètres néfastes interviennent également, mais dans une moindre mesure : leurs gènes jouent un rôle autrement plus déterminant.

Toujours est-il que les chercheurs qui ont procédé à ces travaux recommandent donc de corriger les mauvaises habitudes pour préserver sa chevelure ; voire même, chez certain(e)s, pour aider à la repousse.


publié le : 06/09/2017 , mis à jour le 05/09/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci