Manque de cuivre : que pouvez-vous faire ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 6258 visites
123-eten-chocolade-plezier-11-2.jpg

conseil Le cuivre est un oligo-élément indispensable à notre organisme. Il permet entre autres de préserver la jeunesse cutanée et constitue donc un antirides naturel.

Il agit sur les articulations et les tendons, en favorisant la production de collagène, alors qu'il intervient dans la prévention de l'ostéoporose et de l'arthrose.

Enfin, il est très utile pour le coeur et le cerveau (mémorisation, communication entre les neurones...), sachant aussi qu'il ralentit la prolifération des bactéries (un excellent « booster » d'immunité).

La carence en cuivre se manifeste généralement par une grande fatigue et une sensation de fébrilité. Un indice qui ne trompe pas : lorsque vous enchaînez rhume sur rhume. Une carence en cuivre peut favoriser la production de mauvais cholestérol.

Suppléments : attention aux excès


Une alimentation équilibrée et variée assure les apports nécessaires. Les huîtres, les crustacés, le chocolat, les noix, les lentilles, les haricots secs, le foie de veau ou de volaille ou encore les germes de blé en contiennent beaucoup.

Les apports journaliers recommandés sont de 1,5 mg à 2 mg pour les adultes et de 1 mg pour les enfants.

La vitamine C et le sucre favorisent la bonne absorption du cuivre, alors que trop de viande est nuisible sur ce plan.

Des suppléments de cuivre sont disponibles, mais attention aux excès qui peuvent entraîner des nausées, de la diarrhée, ou des insomnies.

Source: B. Simon
publié le : 07/11/2016 , mis à jour le 16/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci