Les maux de la grossesse

Dernière mise à jour: août 2015 | 9832 visites

dossier La grossesse est une période extraordinaire, empreinte d'un grand bonheur, mais qui n'est pas exempte d'inconforts, loin s'en faut. A quoi la femme enceinte doit-elle s'attendre et de quelle manière peut-elle réagir ?

1° - Les nausées

Une des plaintes les plus fréquentes.

Les nausées et la sensation de malaise qui les accompagne surviennent généralement le matin, encore qu’elles puissent se manifester à tout moment de la journée. Elles sont caractéristiques du premier trimestre de la grossesse, avant de s'estomper progressivement.

Le phénomène peut être accentué par certaines odeurs, des aliments ou des boissons, comme le café.

Lorsque les vomissements sont fréquents et s'accompagnent d'une perte de poids significative (les aliments ne sont plus correctement assimilés), on parle d'hyperémèse gravidique (hyperemesis gravidarum). La consultation d'un médecin est nécessaire et une hospitalisation n'est pas à exclure.

Les conseils

• Fuir les odeurs capiteuses et tenaces, ainsi que les aliments fortement aromatisés ou épicés.
• Ne jamais avoir l’estomac vide, fractionner les repas.
• Grignoter quelque chose de léger avant d’aller dormir (un biscuit sec, une biscotte...).
• Prendre le petit déjeuner au lit et se reposer ensuite.
• Boire une eau légèrement pétillante après les repas (cela facilite la digestion).

2° - Les brûlures d'estomac et l'acidité

Ces inconforts se produisent principalement en fin de grossesse et surtout la nuit.

Les conseils

• Fractionner les repas, avec à chaque fois des petites quantités.
• Eviter les plats épicés, les aliments gras et le café.
• Au repos, ne pas rester allongée (un coussin permettra de surélever la dos), afin de limiter les remontées acides favorisées par la position couchée.

Si ces manifestations deviennent trop invalidantes, demandez conseil à votre médecin.

3° - Les varices

Les varices apparaissent la plupart du temps en seconde partie de grossesse (le facteur héréditaire joue un rôle indéniable). Elles peuvent être localisées dans les jambes, la vulve et l’anus (hémorroïdes).

Les varices aux jambes occasionnent un sérieux inconfort, en raison d'une sensation de lourdeur et de tension.

Les conseils

Pour les jambes.

• Eviter de rester debout durant de longues périodes (mais ne pas rester inactive pour autant !).
• Dormir avec les jambes légèrement surélevées.
• Ne pas prendre des bains trop chauds.
• Ne pas croiser les jambes en position assise.
• Porter des bas de contention.
• Rincer les jambes avec des jets d'eau froide, orientés du bas ver les haut.

Pour la vulve

Les bains chauds doivent être évités. Le traitement local par le froid (comme des glaçons) est recommandé. Il est important de se reposer.

Pour les hémorroïdes

• Boire beaucoup d’eau.
• Assurer des apports importants en fibres (fruits et légumes), afin de prévenir la constipation.
• Nettoyer la zone anale à l'eau froide après avoir été à la selle.

4° - La constipation

zw--buik-groen-170.jpg
Elle résulte d'un ralentissement du transit intestinal.

Les conseils

• Boire au moins 1,5 l d'eau par jour.
• Avaler un verre d'eau tiède ou un jus de fruit au saut du lit.
• Manger beaucoup de fruits, du plain complet et du pain d’épices.
• Prendre son temps lorsqu'on va aux toilettes.
• Bouger, pratiquer une activité physique, même en fin de grossesse
• Ne jamais utiliser un laxatif sans avis médical préalable.

5° - L'envie fréquente d’uriner

vr-zw-missel-ziek-naus-170_400_04.jpg
Elle perdure tout au long de la grossesse, en raison de la pression qu'exerce l'utérus sur la vessie.

Les conseils

• Essayer de ne rien boire une à deux heures avant d'aller dormir. Mais attention : il est (très) important de continuer à s'hydrater abondamment durant la journée, afin d'éviter la déshydratation et de limiter les risques d'infection de l'appareil urinaire.
• En cas de miction douloureuse (brûlures) ou d'une envie pressante qui se solde par quelques gouttes, il est nécessaire de consulter son gynécologue.

6° - Les pertes blanches

Elles sont normales si elles restent de couleur blanche et qu’elles ne s'accompagnent pas de douleurs.

En cas irritations ou de démangeaisons, il pourrait s'agir d'une mycose, ce qui demande la mise en oeuvre d'un traitement. Il est donc important de se tourner vers son médecin.

Les conseils

• Ne pas utiliser de savon pour la toilette intime. Se laver uniquement avec de l’eau.
• Porter des slips en coton et changer fréquemment son protège-slip.

7° - Les oedèmes

zw-gsm-170_03.jpg
La rétention d'eau affecte surtout les jambes et les pieds ; avec une accentuation le soir et par temps chaud.

Les conseils

• Ne pas rester debout trop longtemps.
• Se reposer en surélevant les jambes.
• Ne pas croiser les jambes en position assise.
• Porter des bas de contention.
• Prendre des bains de pied à l’eau froide ou orienter le pommeau de la douche (eau froide, toujours) sur les jambes et les pieds.
• Ne pas porter des talons hauts.
• Marcher d’un pas soutenu.

Attention : en cas de gonflement soudain d'un membre (pieds, chevilles, mains...) ou du visage, il est crucial de consulter un médecin : ces manifestations pourraient signaler une pré-éclampsie.

8° - Les crampes aux mollets

Elles se déclenchent souvent la nuit (ce qui les rend d'autant plus pénibles) et peuvent être la conséquence d'une carence en vitamines B ou D.

Les conseils

Pour les soulager :

• Tirer ses orteils en direction des genoux.
• Appliquer de l’eau froide sur le mollet.
• Marcher sur un sol froid.

Pour les prévenir :

Un supplément de vitamines peut être indiqué, mais cela ne se fera que sur décision médicale.

9° - Les vergetures

zwsch-voeding-170_01.jpg
Ces petites fissures, semblables à des cicatrices molles, apparaissent essentiellement sur le ventre, les hanches ou les cuisses, en raison d’une distorsion exagérée de la peau. On peut aussi les observer sur les seins et sur les flancs.

Elles ne disparaissent pas après l'accouchement, mais leur couleur passe du rose au blanc.

Les conseils

• Prévenir autant que possible une prise exagérée de poids durant la grossesse. Mais pas de régime restrictif, évidemment.
• Veiller à bien hydrater sa peau (crème ou lotion), pour lui assurer de la souplesse. Il n'existe pas de produit miracle contre les vergetures, ni pour les prévenir, ni pour les éliminer.

10° - Le masque de grossesse

Le chloasma se caractérise par l’apparition de petites taches brunes sur le visage, en raison d'une hyper-pigmentation (la mélanine est produite en excès). Ces taches disparaissent spontanément après l'accouchement, à la suite d'un ré-équilibrage hormonal.

Les conseils

• Ne pas s'exposer au soleil. S'il en va ainsi, utiliser une protection à SPF élevé et idéalement un écran total.
• Eviter les gommages, nettoyages et démaquillages trop énergiques du visage.
• Limiter l’utilisation de produits cosmétiques parfumés (bannir ceux qui contiennent de l'alcool).

11° - Le mal de dos

zw-buik-170_560_05.jpg
Une plainte fréquente, qui s'explique par les modifications dans la posture qu'impose la grossesse.

Les conseils

• Pratiquer régulièrement des exercices de rotation du bassin. (en position debout ou allongée sur le dos). Un kiné peut vous apprendre les mouvements les plus indiqués.
• Ne pas rester debout durant de longues périodes.
• Pratiquer une activité physique adaptée : la natation est recommandée.
• Porter une grande attention à la qualité de son matelas et du sommier.

12° - Les problèmes de sommeil

vr-zw-slapen-170-400-12.jpg
Le premier trimestre de grossesse est marqué par un besoin accru de sommeil : il convient d'adapter ses horaires de coucher et de réveil.

Au fur et à mesure que la fin de la grossesse approche, la fatigue augmente progressivement ; d'autant que le bébé bouge de plus en plus, qu'il devient difficile de trouver une position confortable dans le lit, que certaines plaintes peuvent être accentuées...

Les conseils

• Ne pas manger trop copieusement le soir.
• Ne pas consommer de café.
• Boire un lait chaud ou une tisane avant d'aller se coucher.
• Se détendre dans un bain chaud (pour autant que vous ne présentiez pas un souci qui le déconseille).
• Recouvrir son lit (ou sa partie de lit) d'oreillers, pour s'assurer le meilleur confort.


publié le : 06/12/2012 , mis à jour le 08/08/2015

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: