Problèmes de mémoire : quand faut-il s'inquiéter ?

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 8060 visites
man-hoofd-vergeten-psych-dement-170_400_09.jpg

conseil Souffrir de pertes de mémoire, même à un âge avancé, ne signifie pas nécessairement être atteint d'une maladie cérébrale (on pense en particulier à la maladie d'Alzheimer ou à un autre type de démence). Quand faut-il commencer à se poser des questions ?

La mémoire accuse le poids des ans, c'est un processus normal. Elle peut aussi être altérée en cas de dépression, suite à un stress important, après un choc psychologique ou en période d'activité intense, lorsqu'on ne sait plus où donner de la tête.

Néanmoins, les pertes de mémoire peuvent traduire le développement d'une maladie cérébrale neurodégénérative, et on pense en particulier à la maladie d'Alzheimer, comme à d'autres types de démence.

• En cas de troubles banals de la mémoire, la personne continue à intégrer des nouvelles informations et à les restituer ensuite. Un patient souffrant de démence ne sera plus en mesure de se souvenir de nouveaux événements, de détails récents, ou les oubliera très vite.

• Qui n'a jamais eu un nom - par exemple celui d'un acteur - sur le bout de la langue, sans parvenir à le citer sur le moment, et puis cela revient tout d'un coup ? En cas de démence, le nom et le visage de l'acteur ont été en tout ou en partie effacés de la mémoire : le patient ne s'en souvient pas ou ne parvient pas à associer le nom et le visage. Ce processus est graduel, et dépend du degré de sévérité de la maladie.

• Un patient souffrant de démence pourrait davantage se souvenir de personnes rencontrées durant ses jeunes années que de celles qu'il a vues la veille, et même, à un stade avancé, que de ses proches.

• La démence induit l'oubli des raisons pour lesquelles on effectue certaines tâches ou du lieu où l'on se trouve.

• Des objets sont fréquemment égarés - lunettes, clés, porte-feuille... - et retrouvés dans des endroits parfois incongrus, comme le réfrigérateur ou les toilettes.

• Le patient rencontre d'énormes difficultés à se projeter dans l'avenir, à programmer des tâches, à suivre un ordre logique.

Les proches doivent se montrer attentifs à ces signes.


publié le : 23/09/2018 , mis à jour le 02/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci