Arrêt de la pilule : que faire contre cette migraine ?

Dernière mise à jour: septembre 2018 | 15050 visites
123-vr-rood-hoofdp-menop-psych-170-02.jpg

conseil De nombreuses femmes sous pilule contraceptive souffrent de migraine lorsqu’elles suspendent les prises. Que doivent-elles faire pour éviter ce mal de tête ?

Ces conséquences désagréables concernent une femme sur dix quand elle arrête la pilule pour avoir ses règles. L'effet est lié à la chute de la production d'oestrogènes, qui explique d'ailleurs aussi que les femmes qui ne prennent pas la pilule sont très sensibles aux crises migraineuses à l’approche de leurs menstruations, et que ces céphalées s'atténuent voire disparaissent durant la grossesse.

Les conseils

• S'il s’agit d’une pilule monophasique, vous pouvez la prendre en continu durant trois cycles, soit l'équivalent de trois tablettes. Vous ne serez pas réglée pendant cette période. Respectez ensuite une pause d’une semaine sans pilule. Les menstruations apparaîtront à ce moment-là. Une éventuelle migraine ne surviendra donc que tous les trois mois.

• Discutez à votre médecin de l'opportunité de changer de pilule (plus faiblement dosée ?) ou carrément de méthode contraceptive.

• Pendant la semaine d’arrêt de la pilule, l'application d'un patch diffusant des oestrogènes peut constituer une solution très efficace.


publié le : 09/09/2018 , mis à jour le 19/09/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci