Risque de diabète : quelle est votre fréquence cardiaque ?

Dernière mise à jour: août 2015 | 7416 visites
123-hart-hartritme-170-8.jpg

news La fréquence cardiaque au repos pourrait être considérée comme un indicateur du risque de développer un diabète.

De précédentes études se sont penchées sur ce lien. Cette équipe américaine (université d’Etat de Pennsylvanie) a pris en compte un vaste groupe d’adultes (70.000 personnes), suivis pendant quatre ans. Le résultat majeur indique que plus la fréquence cardiaque au repos est élevée, plus le risque augmente de développer un pré-diabète ou un diabète. Chez un adulte, la valeur normale de la fréquence cardiaque au repos s’établit à 70 battements par minute (+/- 10).

En approfondissant cette constatation, les chercheurs notent qu’une fréquence cardiaque élevée est associée à des troubles du métabolisme du glucose, ce qui expliquerait la passerelle avec le diabète. Ces observations sont encore renforcées lorsqu’elles sont croisées avec des données issues d’autres études. Et donc, indiquent ces spécialistes, « la fréquence cardiaque pourrait être utilisée comme l'un des outils de diagnostic pour identifier les personnes présentant un risque élevé de développer un diabète dans le futur ».

L’approche consiste alors à agir énergiquement sur les autres facteurs de risque (poids, alimentation, sédentarité…), sachant que ceux qui exposent au diabète font aussi courir une menace pour la santé cardiaque…

Source: International Journal of Epidemiology (http://ije.oxfordjournals.o)
publié le : 14/08/2015 , mis à jour le 13/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci