Polyarthrite et fibromyalgie : une profonde souffrance émotionnelle

Dernière mise à jour: août 2016 | 104354 visites
123-psy-moe-depress-8-8.jpg

news La douleur physique est une constante chez les personnes atteintes de fibromyalgie et/ou de polyarthrite rhumatoïde : la souffrance psychologique est aussi une lourde réalité.

La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs diffuses aux muscles et aux articulations, accompagnées de bien d’autres troubles (fatigue, insomnie, maux de tête, problèmes intestinaux….). La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique, avec des douleurs et une déformation des articulations. Une équipe américaine (université de Caroline du Nord) a consacré une étude aux répercussions psychologiques, émotionnelles, de ces affections, en interrogeant des femmes souffrant de fibromyalgie, de polyarthrite, ou des deux.

Que constate-t-on ? D’abord, la douleur physique est une expérience partagée par toutes. Ensuite, dans des proportions variables mais significatives, elles ressentent de l’aversion, voire de la honte, pour les parties visibles de leur corps touchées par la maladie, alors qu’elles soulignent les répercussions de leur condition sur le plan psychologique et social, ce qui est encore accentué par les limitations physiques.

Les chercheurs poursuivent : « La perception de l’image de soi exprimée par la majorité de ces patientes est négative, ce qui affecte leur identité, leur bien-être mental et leur qualité de vie de manière générale. Ceci souligne l’importance d’une prise en charge multidisciplinaire adaptée, qui aborde autant les aspects physiques que psychologiques, afin d’améliorer tous les paramètres de la qualité de vie ».

Source: The Open Rheumatology Journal (www.benthamopen.com/TORJ)
publié le : 24/08/2016 , mis à jour le 23/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci