Qui doit se faire vacciner contre la grippe ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 2816 visites
123-vaccin-10-16.jpg

conseil Le Conseil supérieur de la santé a publié de nouvelles recommandations en ce qui concerne la vaccination annuelle contre la grippe. A qui le vaccin est-il conseillé et quel est son prix ?

Le Conseil recommande que les groupes de personnes suivants se fassent vacciner contre la grippe saisonnière pour la saison hivernale 2016-2017.

Quels sont les groupes à risque ?

Les femmes enceintes dans le deuxième ou le troisième trimestre de leur grossesse, au moment de la saison de la grippe.

• Tous les patients, dès l'âge de 6 mois, affectés par une maladie chronique, qu’elle soit ou non stabilisée :

- maladie des poumons (y compris l’asthme sévère)
- maladie du coeur (mais pas l’hypertension)
- maladie du foie
- maladie des reins
- trouble métabolique (y compris le diabète)
- trouble neuromusculaire
- trouble du système immunitaire (naturel ou causé par une maladie ou un traitement médical)

• Les personnes résidant en institution, ainsi que les enfants de 6 mois à 18 ans qui suivent un long traitement à l’aspirine.

• Les professionnels du secteur de la santé.

• Les personnes vivant sous le même toit qu'une personne à risque du groupe 1 et/ou qu'un enfant de moins de 6 mois.

• Il est également conseillé de vacciner toutes les personnes âgées de 50 à 65 ans, même si elles ne présentent pas de risque particulier de complication (groupe 1). Outre un risque accru de complications dues à l'âge, il est possible qu'elles présentent au moins un facteur de risque supplémentaire de complications, en particulier si :

- elles fument
- elles boivent trop d'alcool
- elles sont en surpoids (indice de masse corporelle supérieur à 30)

Quand faut-il vacciner ?

Entre la mi-octobre et la mi-novembre et tant que le virus continue à se propager, la vaccination reste utile. Le vaccin protège seulement après deux semaines et pendant une saison. Il faut donc le renouveler chaque année.

Combien ça coûte ?

Le vaccin coûte environ 12 euros, dont la moitié est remboursée par la sécurité sociale aux personnes des groupes à risque. Certaines mutualités interviennent. Les personnes qui vivent en centre de soins l’obtiennent gratuitement.


publié le : 02/11/2016 , mis à jour le 01/11/2016

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: