Que faut-il savoir sur les eaux aromatisées ?

Dernière mise à jour: juillet 2018 | 5922 visites
123-frisdrank-limonade-snoep-07-15.jpg

conseil Les eaux aromatisées ont la cote. Les producteurs se sont emparés du créneau et diverses marques proposent leur gamme d’eaux pétillantes aromatisées au citron, au pamplemousse ou à la menthe, par exemple. Sont-elles des bonnes alternatives aux sodas, même light ? L’Institut flamand pour la promotion de la santé et la prévention des maladies (VIGeZ) s’est penché sur la question.

De quoi s'agit-il ?

Selon la loi, les eaux aromatisées entrent dans la même catégorie que les boissons gazeuses. En termes de composition, cela signifie qu’elles peuvent contenir du sucre et des édulcorants. Dans les faits, ce n’est pas le cas : ce sont des eaux auxquelles on ajoute des arômes, qui peuvent être d’origine naturelle ou synthétique.

Les substances aromatiques naturelles doivent avoir été extraites par un processus... naturel (cuisson, vapeur, fermentation…). Dans la liste des ingrédients, elles doivent être désignées comme telles (« arôme naturel »). Si elles sont obtenues par un procédé chimique, elles seront juste indiquées comme « arôme ». Même si les arômes peuvent être obtenus de manière naturelle, les producteurs optent souvent pour une synthèse chimique pour une question de pureté, de qualité et de coût. La saveur est identique parce que la structure chimique est identique.

En pratique, les arômes ajoutés sont constitués de plusieurs éléments. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) est responsable de l’évaluation de la qualité des arômes. Sur les 400 arômes synthétiques en circulation en Europe, il n’y en a par exemple que 14 autorisés. Comme les arômes sont présents en quantités très limitées dans les aliments, la dose journalière est toujours inférieure à celle qui aurait des effets sur la santé.

Une place dans une alimentation saine ?

L’eau est un bon désaltérant. La présence d’un fruit ou d’herbes peut être un bon incitant à en boire suffisamment. Les eaux aromatisées peuvent remplacer les sodas et ainsi diminuer la consommation de sucre ou d’édulcorants.

L’Institut flamand pour la promotion de la santé et la prévention des maladies (VIGeZ) est d’avis qu’une eau aromatisée est un produit intéressant pour inciter à boire davantage sans consommer inutilement de grandes quantités de sucre ou d’édulcorant. Il est cependant conseillé de bien consulter la liste des ingrédients figurant sur l’étiquette pour en vérifier la teneur exacte.

Pour les jeunes enfants (moins de 12 ans), ces boissons ne peuvent pas constituer une alternative aux eaux minérales communes. Il est préférable de leur faire apprécier d’abord le goût de l’eau claire. Pour les adolescents et les adultes, une eau aromatisée peut être bénéfique, en tout cas comparativement à un soda, même light.

Ajouter soi-même de la menthe, du citron ou d’autres morceaux de fruits ou de légumes à de l’eau claire est naturellement une bonne idée également, même si la prudence est de rigueur en raison des pesticides que leur peau peut contenir. Il est bien entendu conseillé d’utiliser uniquement des jus, des fruits pelés ou des fruits non traités.


publié le : 22/07/2018 , mis à jour le 31/07/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci