Peau très sèche : causes, symptômes et traitements

Dernière mise à jour: avril 2017 | 23141 visites
123m-huid-jeuk-23-1.jpg

conseil La xérose est le terme médical qui désigne une peau (exagérément) sèche, qui peut engendrer des conséquences (très) négatives sur le plan physique, social, professionnel et émotionnel. Que faut-il savoir sur les causes, les symptômes et les traitements ?

Xérose est la contraction du mot grec xero, signifiant sec, et osis, pour maladie. Elle survient lorsque la peau est insuffisamment hydratée. Cela peut être dû à une sensibilité innée, au vieillissement, à une maladie (comme le diabète), à l'effet indésirable d'un médicament, ou à des facteurs extérieurs : temps froid, air sec, produits d'hygiène... La xérose touche un nombre considérable de personnes, à des degrés très divers.

Les symptômes

On observe une peau sèche et rêche, qui tiraille, qui démange, squameuse (notamment aux bras et aux jambes), blanche et qui pèle, irritée (rose ou rouge), parsemée de petites craquelures...

Les causes

• une hydratation insuffisante de la peau
• le vieillissement cutané
• les facteurs externes : les rayons ultraviolets (UV), le vent sec, le froid, la chaleur sèche, les écarts de température, les produits de toilette et d'hygiène trop abrasifs, les détergents, le contact avec des substances chimiques, certains tissus...
• une carence nutritionnelle : acides gras essentiels, vitamines, zinc, magnésium, protéines...
• les traitements médicaux : médicaments contre le cholestérol, rétinoïdes, puvathérapie, chimiothérapie
• les maladies : infection, psoriasis, eczéma, hypothyroïdie, anorexie et/ou boulimie, insuffisance rénale, diabète, cancer...

Les traitements

Le nettoyage doux de la peau constitue une première étape très importante avant l'application des soins, surtout en cas de maladie de la peau (comme le psoriasis ou la dermatite atopique). Il convient d'utiliser des produits hydratants visage/corps, des émollients, des produits riches en agents humectants (urée, acide lactique, glycérol...) et/ou associés à des produits anti-déshydratation (vaseline, huile de paraffine, cire d'abeille, huile végétale, huile de karité, huile de jojoba...).

En présence de squames, on optera pour des produits avec un effet kératorégulateur supplémentaire, afin de limiter leur développement.

L'hydratation de la peau deux fois par jour avec un produit adapté est une seconde étape essentielle. Elle nécessite des produits riches en urée ou en gluco-glycérol.

Source: Barbara Simon (avec DermActu)
publié le : 10/04/2017 , mis à jour le 09/04/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci