Draps de lit : coton, flanelle, lin, polyester..., comment choisir ?

Dernière mise à jour: mai 2017 | 3759 visites
123m-bed-slapen-vrouw-27-4.jpg

conseil Lin, coton, flanelle, polyester, jersey... : quels sont les avantages et les inconvénients respectifs de ces différentes matières de draps et de linge de lit, comme les taies d'oreiller ? Bien choisir est un gage de bon sommeil.

La flanelle

Naguère, il était de tradition de sortir les draps en flanelle dès la fin septembre et de les utiliser jusqu'aux beaux jours. Aujourd'hui, il sont un peu tombés en désuétude, bien qu'ils soient très doux et particulièrement indiqués pour les frileux.

Le polyester

Les draps en polyester sont très pratiques car il ne faut pas les repasser. Néanmoins, ils emprisonnent la transpiration et évacuent mal l'humidité corporelle : à éviter si vous transpirez beaucoup ou par temps chaud. On leur préférera les draps en polycoton, un judicieux mélange de coton et de polyester. Le polycoton est très résistant, sèche assez rapidement et se froisse peu. Le problème réside dans la thermorégulation : il évacue mal l'humidité corporelle, et sera dès lors déconseillé aux personnes qui transpirent beaucoup la nuit.

Le coton

Le coton pur est résistant, durable, d'un entretien aisé, doux, facile à laver et thermorégulateur, mais il se froisse beaucoup. On mentionnera aussi la percale de coton, qui compte quelque 80 fils au m². Elle est très résistante, ultra douce mais assez chère.

Le satin

Il est frais en été et on se glisse avec plaisir dans ces draps. Lisse, brillant, soyeux, il est d'un entretien difficile et son prix est particulièrement élevé.

Le jersey

En laine, coton ou fibres synthétiques, ce tissus est caractérisé par son côté strech, extensible, facile d'entretien. Il convient parfaitement pour les draps housses.

Le lin

Les draps fabriqués avec cette matière noble et naturelle ne présentent plus cet aspect rêche, raide, rugueux de jadis. Le lin utilisé pour la confection des draps est adouci et assoupli. Il est frais en été et chaud en hiver. Sérieux bémol : il est chiffonné après seulement quelques minutes au lit et est horrible à repasser. Une alternative ? Le métis. Il s'agit d'un mélange de coton et de lin plus facile à laver et surtout à repasser et qui froisse un peu moins rapidement ! Tant le lin que le métis sont thermorégulateurs et certains lins peuvent porter le label bio (exempt de substances toxiques ou de colorants).

Source: Barbara Simon
publié le : 18/05/2017 , mis à jour le 17/05/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: