Prothèse de genou et de hanche : quelle durée de vie ?

Dernière mise à jour: mai 2017 | 3 réactions | 14759 visites
123m-knie-prothese-24-4.jpg

news En cas d’arthrose sévère du genou (gonarthrose) ou de la hanche (coxarthrose), la pose d’une prothèse doit être envisagée. L’une des interrogations porte sur le risque de ré-intervention après un certain laps de temps.

Comme l’explique le Dr Céline Dupin (Journal international de médecine), ce type d’intervention orthopédique est de plus en plus souvent pratiqué en raison des progrès du matériel, de l’amélioration des techniques chirurgicales et anesthésiques, des bons résultats obtenus en termes d’efficacité fonctionnelle, de maîtrise des complications et de qualité de vie, et du vieillissement de la population.

La décision repose sur une série de paramètres, dont le degré d’atteinte articulaire, les risques généraux pour la santé, et aussi la probabilité d’une ré-intervention à terme, liée à la durée de vie prévisible de la prothèse. Ce dernier critère est d’autant plus important que le pronostic fonctionnel après une ré-intervention est moins bon qu’après la première intervention, sans parler des risques inhérents à toute intervention chirurgicale. Une équipe britannique (université d’Oxford) a analysé des données concernant quelque 60.000 patients qui ont bénéficié d’une prothèse de hanche et environ 55.000 d’une prothèse du genou. Le suivi maximum a été de vingt ans.

Que constate-t-on ?

• Opération après 70 ans : le risque de ré-intervention est d’environ 5%.
• Opération à 60 ans : le risque est de 15% (et plus élevé chez les hommes que chez les femmes, malgré une espérance de vie plus courte).
• Opération entre 50 et 54 ans : chez les hommes, la probabilité atteint 30% pour la prothèse de hanche et 35% pour celle du genou, et dans les deux cas, le risque est inférieur de 15% chez les femmes.

Le Dr Dupin commente : « Ces différences en fonction de l’âge au moment de l’intervention s’expliquent bien sûr en partie par l’espérance de vie plus longue des patients « jeunes », mais il est possible que d’autres phénomènes interviennent, comme des anomalies qui ont favorisé l’arthrose précoce ». Les taux distincts entre les hommes et les femmes nécessitent de nouvelles investigations, pour les confirmer et en comprendre les raisons. En tout cas, poursuit le Dr Céline Dupin, « cette étude montre que le risque de ré-intervention est plus élevé que celui estimé jusqu’ici pour les personnes de moins de 60 ans, en particulier les hommes, et cet élément devrait être utile pour éclairer la décision des praticiens et de leurs patients lorsque celle-ci est incertaine ».

Source: The Lancet (www.thelancet.com)
publié le : 10/05/2017 , mis à jour le 09/05/2017

Réactions à "Prothèse de genou et de hanche : quelle durée de vie ?"

Prothèse de genou et de hanche : quelle durée de vie ?

par anonyme, 31 juillet 2017 à 18:15

j ai une prothèse de hanches depuis 1995 cela fait 22 ans j avais 58 ans et depuis quelques jours j ai des douleurs dans cette hanche je vais faire des radios et voir si ma prothèse est a remplacer

Prothèse de genou et de hanche : quelle durée de vie ?

par leclercq, 10 mai 2017 à 18:51

Bel exposé, mais je ne sais toujours pas quelle est la durée de vie de ma prothèse. Je parle ici de l'objet et pas des problèmes physiques liés à l'age obligeant peut être une nouvelle intervention.

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: