Réseaux sociaux : pourquoi se sent-on si seul ?

Dernière mise à jour: mai 2017 | 4414 visites
123-computer-psy-moe-10-12.jpg

news La fréquentation assidue des réseaux sociaux peut être associée au sentiment de solitude. Une question reste en suspens : qu’est-ce qui déclenche quoi ?

Les spécialistes parlent d’ « isolement social perçu » et cette équipe américaine (université de Pittsburgh) explique que les réseaux sociaux offrent a priori une opportunité de rompre cette solitude, même de manière virtuelle. L’étude a porté sur quelque 1800 personnes âgées de 19 à 32 ans, représentatives de cette population. Pendant plusieurs mois, les chercheurs ont évalué leur usage (fréquence et durée de connexion) de 11 réseaux sociaux, dont Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Pinterest, Tumblr, Snapchat et Reddit.

Que constate-t-on ?

Quand on considère le temps passé sur ces sites, il apparaît que les plus assidus sont deux fois plus susceptibles d’exprimer un fort sentiment d’isolement social par rapport à ceux qui se connectent le moins longtemps, alors que le risque est multiplié par trois lorsqu’on tient compte de la fréquence de connexion.

Deux observations. D’abord, l’association n’est pas systématique : on parle de risque. Ensuite, et les chercheurs expliquent que d’autres travaux sont nécessaires pour répondre à cette question : qu’est-ce qui précède quoi ? Les personnes qui se sentent isolées fréquentent-elles bien davantage les réseaux sociaux, les réseaux sociaux créent-ils ou renforcent-ils le sentiment d’isolement, ou y a-t-il des deux ?

Une enquête récente a montré que certains sous-groupes d’utilisateurs de Facebook avaient tout intérêt à faire des pauses régulières, en raison d’une fragilité face aux conséquences possible du réseau social sur leur bien-être émotionnel, et à s’interroger sur le bon usage de ce site. En fait, les réseaux sociaux s’accompagnent d’effets positifs pour autant qu’ils ne se substituent pas, en tout cas pas largement, aux « vraies » relations personnelles et sociales.

Voir aussi l'article : Facebook : devez-vous faire une petite pause ?

Source: American Journal of Preventive Medicine (www.ajpmonline.org)
publié le : 20/05/2017 , mis à jour le 19/05/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: