Quand et comment enlever un grain de beauté ?

Dernière mise à jour: avril 2017 | 3667 visites
123m-moedervlek-melan-huidca-250-02-17.jpg

conseil Enlever un grain de beauté peut s’avérer nécessaire en cas de démangeaisons, de saignements fréquents, d'une apparence dérangeante, d'une très grande taille ou de changements de couleur ou de forme... Comment se déroule l'intervention ?

Les grains de beauté géants congénitaux sont généralement enlevés très vite, avant l’âge de 3 ans.

L’opération peut se faire de diverses manières. Les petits grains de beauté peuvent pour la plupart être éliminés sous anesthésie locale par le médecin généraliste, alors que les plus grands seront traités par un dermatologue ou un chirurgien esthétique.

Les grains de beauté indésirables ne seront plus visibles, mais vous en garderez une petite cicatrice (souvent très discrète).

L'excision (ablation)

Les grains de beauté suspects (risque de cancer) sont toujours éliminés par excision pour être analysés. On découpe généralement un morceau ovale de peau pour être sûr que tout est supprimé et pour que la peau se referme bien. La plaie peut être refermée de différentes manières, en fonction de la taille de la plaie : avec un strip, des sutures, parfois en sous-cutané.

Il arrive que le grain soit trop grand pour être retiré sans empêcher la peau de bien se refermer et il est parfois nécessaire d’étirer la peau environnante.

L'électrocoagulation

Le grain de beauté est superficiellement chauffé, ce qui le « fane » et le fait tomber. Cette technique ne peut évidemment pas être appliquée à un grain de beauté suspect, puisqu'il doit absolument être analysé.

Le laser

Les petits grains superficiels peuvent être enlevés au laser. Les résultats sont variables et les conséquences à long terme sont inconnues. A nouveau, cette technique ne peut pas être utilisée pour les grains suspects.

Le curetage et la dermabrasion

Avec ces méthodes, la couche externe de la peau est abrasée. Un gros inconvénient de ces procédés est qu’il ne reste pas, ou trop peu, de peau qui puisse être examinée convenablement. Ils sont donc peu utilisés.


publié le : 14/04/2017 , mis à jour le 14/04/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: