Mal de dos : faudrait-il s’habiller autrement ?

Dernière mise à jour: juin 2017 | 8905 visites
123m-jeans-benen-been-12-6.jpg

news Le port de certains vêtements peut-il contribuer à l’apparition ou à l’aggravation du mal de dos ? C’est bien possible, et il serait utile de modifier quelques habitudes.

L’enquête a été réalisée par l’association britannique de chiropractie et met en évidence les cinq principaux facteurs de risque vestimentaires (au sens large) associés au mal de dos :

• les skinny jeans (ultra collants aux jambes)
• les sacs à main lourds, et en particulier ceux que l’on porte sur une épaule
• les manteaux avec une grosse capuche
• les chaussures à haut talon
• les chaussures sans maintien du talon (comme les mules)

Le problème réside dans la sollicitation excessive et/ou inappropriée des vertèbres dorsales et des muscles du dos lors de la marche, ce qui peut déclencher des douleurs aiguës ou chroniques. Bien sûr, ceci se produit essentiellement à force de répétition. Les chiropracteurs avancent plusieurs recommandations.

L’alternance. Porter tous les jours un même type de vêtement « à risque » (comme des jeans très serrés) restreint la mobilité de certaines parties du corps, ce qui peut augmenter le risque de mal de dos. Relâcher la pression est donc important, et ceci se fera en enfilant régulièrement des vêtements plus amples, moins contraignants.

Le sac à main. Beaucoup trop lourd, porté sur la même épaule : le dos souffre. Il est essentiel de n’y mettre que l’indispensable, ce dont la femme pourrait vraiment avoir besoin, et de changer d’épaule aussi souvent que possible. Le mieux consiste à le porter en bandoulière, ou à le remplacer par un petit sac à dos.

Les chaussures. L’élégance des hauts talons est une évidence, mais leur dangerosité aussi. Plusieurs études ont montré qu’ils présentent des risques réels pour les chevilles, mais aussi pour le dos. Il est fortement recommandé de ne porter ce modèle que lorsqu’il est vraiment nécessaire, et sinon de choisir des chaussures plus confortables.

Le soutien-gorge. Il doit parfaitement correspondre à la morphologie, en s’assurant en particulier que les épaules n’aient pas à supporter toute la tension. La bande de soutien (sous les seins) doit bien épouser le haut du ventre (pas trop serrée et pas trop lâche).

On n’affirmera évidemment pas que ces conseils préviendront à coup sûr le mal de dos, en particulier chez la femme, mais s’ils permettent de réduire le risque ou de soulager les douleurs, ce serait déjà une très bonne chose.

Source: British Chiropractic Association (https://chiropractic-uk.co.)
publié le : 22/06/2017 , mis à jour le 21/06/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci