Sodas : beaucoup plus abordables = bien plus dangereux

Dernière mise à jour: août 2017 | 4866 visites
123-p-cola-soda-drink-170-1.jpg

news En raison de l’effet conjugué d’une hausse des revenus et d’une baisse des prix, les sodas sont largement abordables pour l’écrasante majorité de la population, ce qui menace la lutte contre l’obésité.

L’accessibilité financière n’est pas un critère exclusif, évidemment, mais il s’agit d’un paramètre important. Une enquête conduite sous l’égide de l’American Cancer Society montre qu’en vint-cinq ans (1990 - 2016), « pour l’ensemble des pays que nous avons étudiés, à bourse constante, une personne pouvait acheter 71% de boissons sucrées en plus en 2016 par rapport à 1990. Et dans les pays en voie de développement, on atteint 89% ».

Les chercheurs ont procédé à ces calculs dans 40 pays « riches » et 42 pays en développement. Ils observent que les sodas sont devenus (nettement) plus accessibles dans 79 pays sur 82, par l’effet conjugué d’une hausse des revenus et, le cas échéant, d’une baisse des prix (effective dans 56 pays). « C’est presque comme si le prix des boissons sucrées avait diminué de moitié ces quinze dernières années, ce qui met en péril la lutte contre l’obésité. Par contre, les bouteilles d’eau restent chères », commente l’un des coordinateurs de cette étude, qui ajoute que « les pouvoirs publics devraient jouer sur le prix des sodas par le biais des taxes, à l’instar des actions conduites pour les cigarettes ».

Source: Preventing Chronic Disease (www.cdc.gov/pcd)
publié le : 16/08/2017 , mis à jour le 15/08/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: