Apports en fer : comment faut-il cuire la viande ?

Dernière mise à jour: septembre 2017 | 3913 visites
123m-voeding-vlees-23-1.jpg

conseil En cas d'anémie associée à une carence en fer (anémie ferriprive), des suppléments sont nécessaires, mais il est aussi recommandé d'adapter son alimentation, et notamment de manger de la viande rouge. Mais comment faut-il la préparer pour que la cuisson ne nuise pas aux apports en fer ?

Plusieurs études ont montré que lorsque la viande est cuite trop longtemps et/ou à température trop élevée, sa teneur en fer baisse considérablement (le minéral s'échappe dans le jus de cuisson), alors que le fer restant s'altère, et est alors moins bien assimilé par l'organisme.

• La viande rouge sera saisie dans une poêle très chaude, en s'assurant que le coeur soit consommé bleu ou saignant.

• Au menu : du steak, du rosbif et des hamburgers de boeuf, au coeur bien rouge.

• Si la viande de boeuf rosée ou saignante vous rebute, coupez-la en fines tranches ou saisissez-la bien, afin que le morceau présente une belle croûte dorée.

D'autres aliments sont très riches en fer : le boudin noir (le top !), le foie, les huîtres, les lentilles ou encore le chocolat.

Source: Barbara Simon
publié le : 26/09/2017 , mis à jour le 25/09/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci