Diarrhée de l’enfant : que faire ?

Dernière mise à jour: août 2017 | 2356 visites
123-baby-beentjes-luier-170_11.jpg

news En cas de diarrhée aiguë chez un enfant, en particulier un bébé, il importe avant tout de prévenir et de traiter la déshydratation. Quels sont les conseils ?

La diarrhée aiguë est l’une des principales causes d’hospitalisation du nourrisson, rappelle la revue médicale Prescrire. La plupart du temps, l'origine est virale, et la diarrhée aiguë peut être définie comme la survenue d’au moins trois selles (très) molles ou liquides par jour ou par la modification du transit avec au moins deux selles par jour en plus du rythme habituel. La diarrhée chez l’enfant guérit le plus souvent sans traitement. Toutefois, une déshydratation peut survenir en quelques heures, parfois sans signe avant-coureur. L’augmentation de la soif est un indice important et précoce de déshydratation, mais elle ne se manifeste pas toujours si l’enfant est très abattu.

En cas de déshydratation légère, il suffit d’augmenter les apports liquides, par exemple de l’eau, de la soupe, un yaourt ou du jus de pomme dilué. Une solution orale de réhydratation n’est pas forcément nécessaire.

Pour une déshydratation modérée, une solution de réhydratation par voie orale, associant des glucides et des électrolytes, constitue le traitement de premier choix.

L’hospitalisation s’impose en cas de signes de choc, de déshydratation sévère (perte de poids rapide), de refus de réhydratation orale par un enfant léthargique, d’aggravation clinique de la déshydratation, d’apparition de symptômes neuropsychologiques, de vomissements incoercibles ou bilieux, de suspicion d’une infection sous-jacente sévère, ou encore d’impossibilité de traitement et de suivi à la maison.

Il va sans dire qu’au moindre doute, l’évaluation doit absolument être réalisée par un médecin. Prescrire ajoute qu’aucun médicament utilisé dans la diarrhée aiguë n’a d’effet démontré dans la prévention de la déshydratation. Et contrairement à une idée reçue, les boissons industrielles (sodas) contenant du cola ou le jus de pomme pur vendu dans le commerce n’aident pas, et peuvent au contraire aggraver la diarrhée de l’enfant.


publié le : 11/08/2017 , mis à jour le 10/08/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: