Quand devez-vous suspecter un cancer de la peau ?

Dernière mise à jour: juillet 2017 | 1 réactions | 1684 visites
123-moedervlek-huidca-melano-06-15.jpg

conseil Mélanome malin, carcinome basocellulaire ou spinocellulaire, lésions pré-cancéreuses : pour augmenter fortement les chances de guérison, il est important que le cancer de la peau soit détecté à un stade précoce. Quels signes doivent faire réagir sans tarder ?

Les cas de cancer de la peau (32.000 nouveaux diagnostics chaque année en Belgique) augmentent constamment. Éviter les ultraviolets (UV) nocifs est la clé pour réduire le risque : cela signifie limiter l'exposition au soleil (et bannir le banc solaire !) et appliquer un produit de protection. Le cancer de la peau peut toucher tout le monde à n’importe quel âge, mais il concerne en particulier les personnes âgées de plus de 50 ans exposées longuement et/ou intensément au soleil.

Le mélanome malin. C’est la forme la plus rare de cancer de la peau, mais la plus dangereuse parce qu’elle peut se propager (métastases). Le mélanome malin est plus fréquent dans les groupes d’âge plus jeunes. Il ressemble à une tache pigmentée, qui peut s’assombrir ou former des bords irréguliers, souvent de différentes couleurs, et cela peut se développer sur une période de plusieurs semaines à plusieurs mois. Les taches peuvent aussi apparaître comme des bosses rougeâtres sans pigment. Dans ce cas, elles se développent plus rapidement. Un traitement immédiat est nécessaire.

Le carcinome basocellulaire. C’est la forme la plus courante de cancer de la peau, mais heureusement aussi la moins dangereuse. Ce cancer prend la forme d’une bosse généralement de la couleur de la peau, un peu nacrée, aux bords brillants, ou d’une blessure qui ne guérit pas. Cela peut également être une croûte qui se développe lentement. Ce type de cancer reste localisé. S’il n’est pas traité, les lésions peuvent s’ulcérer et se développer dans les tissus plus profonds de la peau.

Le carcinome spinocellulaire. C’est la deuxième forme la plus courante de cancer de la peau, qui se produit principalement sur les parties de la peau beaucoup plus exposées au soleil, comme le visage ou le cuir chevelu. Généralement, il s’agit d’un gonflement qui peut vite grandir et s’ulcérer. Ces lésions peuvent se propager rapidement, surtout sur les lèvres, les oreilles et les doigts, en particulier en cas de faiblesse immunitaire. Un traitement chirurgical est nécessaire.

La kératose actinique. Ces taches brunes-rougeâtres, écailleuses et rugueuses, apparaissent le plus souvent sur la peau de personnes d’âge moyen et plus âgées. Elles se situent sur les zones de la peau les plus exposées au soleil comme le visage, le cou, les oreilles, le dos des mains, ainsi que sur le crâne des hommes chauves. Ces lésions sont fréquentes et indiquent une exposition intense au soleil. Elles sont pré-cancéreuses et 10 à 15% des cas évoluent vers une forme cancéreuse.

Que devez-vous surveiller ?

Soyez attentif aux taches qui :

• changent de forme, de couleur et de taille
• sont différentes des autres taches
• sont asymétriques
• ont des bords irréguliers
• sont rugueuses ou squameuses (parfois, on sent ces taches avant de les voir)
• sont de couleur différente
• démangent
• saignent ou suintent
• ont un aspect nacré
• ressemblent à une blessure qui ne guérit pas

Parlez-en à votre médecin généraliste ou à un dermatologue.


publié le : 19/07/2017 , mis à jour le 18/07/2017

Réactions à "Quand devez-vous suspecter un cancer de la peau ?"

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: