Quinze conseils pour un sperme sain

Dernière mise à jour: août 2017 | 1656 visites
123-sperm-zaadc-08-15.jpg

conseil Certaines habitudes de vie peuvent réduire (temporairement) la qualité des spermatozoïdes, ou au contraire l’améliorer. Voici quinze conseils, à respecter autant que faire se peut, qui devraient permettre d'optimaliser la situation.

1° - La quantité de sperme et le nombre de spermatozoïdes (matures) peuvent diminuer si vous éjaculez tous les jours. Mais il existe des études qui disent le contraire. À l’inverse, la qualité du sperme diminue quand vous n’avez plus éjaculé depuis au moins 10 jours, mais cela aussi est contesté par certaines études. En général, une éjaculation tous les deux à quatre jours est considérée comme la fréquence optimale.

2° - De nombreuses études ont montré que certaines substances de notre environnement et de notre nourriture peuvent compromettre la qualité du sperme. Il en va ainsi des pesticides, des PCB, de métaux tels que le plomb et le cadmium, de toutes sortes de substances qui limitent l’action des oestrogènes comme les phtalates (qu’on trouve dans des matières plastiques, l’encre…), les alkylphénols (qu’on trouve dans des détergents, des cosmétiques…) et le bisphénol A (qu’on trouve dans des récipients en plastique). Cela pourrait expliquer l'appauvrissement du sperme à l’échelle mondiale au cours des dernières décennies, du moins selon certaines études, ici encore contredites par d’autres.

3° - Les hommes qui utilisent quotidiennement des cosmétiques (déodorant, après-rasage, crème solaire...) ont 5 fois plus de risque d’avoir un moins bon sperme que la normale. Les suspects : les perturbateurs endocriniens, principalement les phtalates, les parabènes et les silicones. Mais on ne connaît pas les mécanismes qui entrent en jeu.

4° - Une consommation excessive d’alcool a des effets négatifs sur la qualité des spermatozoïdes.

5° - Selon des chercheurs danois, les hommes qui boivent au moins un litre de cola par jour ont une qualité de sperme réduite. En particulier, le nombre de spermatozoïdes diminue d’environ 30%. La caféine ne semble pas en cause, parce que cet effet n’a pas été remarqué avec le café. Il semble que d’autres ingrédients jouent un rôle. Il faut noter que les grands amateurs de sodas s'alimentent moins bien, notamment en fruits et en légumes, ce qui pourrait également expliquer la diminution de la qualité de leur sperme.

6° - Le tabac contient des produits chimiques nocifs qui ralentissent la production de sperme. Mais les études à ce sujet ne sont pas unanimes. Ceci vaut également pour la consommation de drogues. Ainsi, l'usage chronique de cannabis perturbe le taux de testostérone et la production de sperme.

7° - Le surpoids et surtout l’excès de graisse abdominale peuvent conduire à une réduction de la production de spermatozoïdes et de la qualité du sperme. Ceci serait lié à une production réduite de testostérone sous l’influence des cellules graisseuses. Une insuffisance pondérale est également mauvaise : la testostérone diminue aussi si vous n’avez pas assez de graisse.

8° - Manger beaucoup de fruits et légumes favorise la production de sperme. Une carence en vitamine C peut contribuer à réduire la qualité du sperme. D’autre part, il n’est pas prouvé que la viande (surtout rouge) diminue la qualité du sperme.

9° - La température des testicules doit être de 35 degrés. C’est inférieur à la température du corps (37 °C). Le maintien de cette température est important. Le port de sous-vêtements ou de jeans serrés, une couverture électrique ou des bains trop chauds et trop fréquents, peuvent augmenter la température. Aucune recherche ne démontre par contre qu’une température plus basse contribue à une meilleure qualité du sperme.

10° - Selon de nombreuses études, l’exposition aux rayonnements électromagnétiques peut à long terme affecter la qualité du sperme : il contient moins de spermatozoïdes et ils sont moins mobiles. Mais le lien avec la stérilité n’est pas encore clair.

11° - Autant l’exercice physique excessif que le manque d’exercice peuvent diminuer la production de spermatozoïdes. Les hommes qui font chaque semaine 15 heures ou plus d’exercice modéré produisent du sperme avec 73% de concentration de spermatozoïdes en plus que ceux qui font moins de 5 heures d’exercice par semaine.

12 - Il semble que faire beaucoup de vélo (plus de 5 heures par semaine) peut légèrement diminuer la qualité du sperme. Peut-être la pression de la selle provoque-t-elle des micro-traumatismes dans les testicules. Une autre explication possible est le fait que les cyclistes portent des vêtements moulants, ce qui augmente la température des testicules. Le stress lié à l’entraînement intense pourrait également jouer un rôle.

13° - Les stéroïdes anabolisants altèrent la production de testostérone par le corps. Les testicules produisent donc moins de sperme.

14° - Certains médicaments, entre autres les bêta-bloquants et les antidépresseurs, peuvent influencer négativement la qualité du sperme. En outre, les médicaments qui traitent la dysfonction érectile auraient le même effet.

15° - Les maladies sexuellement transmissibles (MST) peuvent réduire la quantité et la qualité du sperme.


publié le : 27/08/2017 , mis à jour le 26/08/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: