Coupe menstruelle : les avantages et les inconvénients

Dernière mise à jour: octobre 2017 | 1155 visites
coupecupmenstruaties1.jpg

conseil A côté du tampon et de la serviette hygiénique, la coupe menstruelle compte de plus en plus d'adeptes. Elle n'absorbe pas le sang mais le recueille directement au coeur du vagin. A quelles femmes la coupe menstruelle convient-elle le mieux ? Voici ses avantages et ses inconvénients.

La coupe menstruelle se présente sous la forme d'une cloche en silicone translucide qui se termine par une petite tige pour faciliter son retrait. Insérée à la main dans le vagin (en la pliant en deux), elle permet de recueillir facilement le sang des menstruations. Selon la taille de la coupe et le flux des règles, il est conseillé de la vider entre 2 et 5 fois par jour, et bien sûr de se laver les mains avant et après l'avoir manipulée. Il faut la nettoyer à l'eau bouillante entre chaque cycle, et pendant les règles, il convient de la rincer à l'eau claire tiède après l'avoir vidée, afin d'éliminer les résidus de sang.

Les avantages

• Elle est écologique et économique.

• Il faut moins souvent la changer qu'un tampon ou une serviette hygiénique.

• Aucune rechange n'est à emporter.

• Le prix d'achat d'une coupe menstruelle oscille entre 20 et 30 euros et elle a une durée de vie d'environ 10 ans. Il ne faut donc pas en acheter régulièrement (contrairement aux tampons ou aux serviettes).

• Si elle est bien tolérée, elle n'est pas source d'irritations, de frottements, de mycoses ou de modifications du pH vaginal.

Les inconvénients

La coupe menstruelle séduit plutôt les adolescentes et les jeunes adultes, et peine à convaincre les femmes plus âgées.

• Elle n'est pas considérée comme suffisamment pratique, puisqu'il faut la laver souvent pendant les règles, alors qu'il suffit de changer de protection hygiénique.

• Elle peut être difficile à insérer.

• Elle n'est pas évidente à utiliser lors de longs trajets en voiture, en train ou en avion (le retrait et le rinçage, toujours...).

• Elle est déconseillée après une intervention chirurgicale gynécologique, en cas d'infection pelvienne et juste après l'accouchement.

Source: Barbara Simon (Photo : Detienne MC - Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.o)
publié le : 07/10/2017 , mis à jour le 06/10/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: