Patients en surpoids : docteur, un peu de respect !

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 4767 visites
123-p-dokter-boos-psy-170-9.jpg

news Les stéréotypes et les attitudes discriminantes à l’égard des personnes en surpoids et obèses sont aussi le fait d’une partie des médecins. Ceci nuit à l’état de santé physique et mental des patients.

Manque de respect et culpabilisation : une proportion non négligeable des médecins accorde un traitement (très) désagréable aux patients en excès de poids. Parfois, cela relève du stéréotype le plus affligeant (« S’il est gros, c’est de sa faute… »), parfois l’intention est bonne - « secouer » la personne pour la motiver à modifier ses comportements - mais la manière laisse largement à désirer. Cette équipe américaine (Connecticut College) parle même, pour les cas extrêmes, d’une forme d’oppression, à l’instar du sexisme ou du racisme, affectant de plein fouet le patient. Et les conséquences sont bien réelles, puisque ces attitudes peuvent provoquer un état de stress nuisible à la santé, alors que nombre de patients repoussent une visite pourtant nécessaire chez le médecin par crainte de sa réaction.

Il s’avère aussi, poursuivent les chercheurs, que certains praticiens ont tendance à mettre à peu près tous les problèmes de santé sur le compte du surpoids. Ainsi, alors que pour un patient de poids satisfaisant, ils recommanderont une analyse de sang, un scanner ou de la thérapie physique, pour une personne obèse exprimant le même type de plainte, ils conseilleront simplement de faire un effort pour maigrir. Une attitude « non éthique », poursuivent les chercheurs américains, et même « une faute professionnelle ».

A nouveau, cette attitude ne concerne qu’une partie des médecins (et cette étude est américaine, avec une situation peut-être différente par rapport à d’autres pays), mais ceci ne manque pas d’interroger, et invite les praticiens concernés à une sérieuse autocritique.

Source: American Psychological Association (www.apa.org)
publié le : 08/11/2017 , mis à jour le 07/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: