Cancer du cerveau : le virus Zika comme traitement ?

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 3170 visites
123-labo-tubes-zika-06-16.jpg

news Le virus Zika pourrait-il être utilisé pour détruire les cellules cancéreuses chez les patients atteints d’un glioblastome, une tumeur du cerveau particulièrement agressive ?

Comme l’explique Le Quotidien du Médecin, même après une approche très énergique, associant chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie, le traitement du glioblastome heurte à un taux élevé d’échecs, soit par l’absence de réponse satisfaisante, soit en raison d’une rechute quelques mois plus tard. Une équipe américaine (université de Californie) a exploré une piste originale, consistant à exploiter la capacité du virus Zika à infecter et à détruire les cellules souches du glioblastome, à l’origine des récidives après traitement.

Les chercheurs ont conduit des expériences sur des souris porteuses de tumeurs humaines, auxquelles ils ont injecté une forme atténuée du virus Zika. Après 48 h, les analyses montrent que plus de 60% des cellules souches tumorales sont infectées par le virus. Au bout de deux semaines, la tumeur est « significativement » plus petite chez les souris traitées en comparaison avec celles qui ont reçu un placebo (substance inactive). En moyenne, les souris traitées ont vécu plus longtemps que les autres, alors que la différence est encore plus importante lorsque le virus Zika est administré en complément d’un médicament anticancéreux (témozolomide).

Les auteurs ont procédé à des tests (in vitro) sur des tumeurs humaines et au bout d’une semaine, le virus Zika atténué avait progressivement infecté les cellules souches tumorales, alors qu’il ne semble pas toucher les cellules nerveuses normales. Même si ces essais sont porteurs d’espoirs, le chemin est encore long avant de pouvoir parler d’une avancée déterminante contre le glioblastome.

Source: The Journal of Experimental Medicine (http://jem.rupress.org)
publié le : 16/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: