Tiques : comment vérifier si on a été mordu ?

Dernière mise à jour: octobre 2017 | 783 visites
nb-lyme-teek-10-15.jpg

conseil Vous êtes souvent à l’extérieur, à vous promener dans les bois, à jouer dans le jardin, à pique-niquer au parc ? Profitez-en, mais n’oubliez pas ensuite de vérifier que vous n’avez pas été mordu par une tique. Comment détecter la morsure ?

Les buissons et les hautes herbes constituent des sites de prédilection pour les tiques, mais elles peuvent trouver refuge dans bien d'autres endroits. Elles mordent les humains et les animaux pour s'abreuver de sang, avec une préférence pour les parties chaudes du corps comme le creux du genou, l’aine ou les aisselles. Certaines tiques peuvent véhiculer des maladies, comme la maladie de Lyme.

• Inspectez-vous le jour même de votre promenade dans une zone à risque.

Vous avez trouvé une tique ? Retirez-la calmement et en un seul geste. Plus vite la tique est enlevée, plus faible est le risque d’infection, notamment par la bactérie responsable de la maladie de Lyme. N’appuyez pas sur le ventre de la tique et ne l’aplatissez pas. Utilisez une pince et n’appliquez rien sur la tique avant de l’avoir enlevée. Ne la brûlez pas non plus.

• Soyez attentif à d’éventuels symptômes comme un cercle rouge qui s’élargit autour de l’endroit de la morsure ou des sensations qui ressemblent à celles de la grippe. Notez la date et l’endroit de la morsure. Si vous constatez des symptômes, consultez un médecin. La maladie de Lyme doit être traitée avec des antibiotiques.

• Vous voulez éviter d’être mordu par une tique dans la nature ? Restez autant que possible sur les chemins dégagés, portez des vêtements couvrants et utilisez un insectifuge à base de DEET.


publié le : 30/10/2017 , mis à jour le 29/10/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: