Pourquoi éructe-t-on et que peut-on y faire ?

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 857 visites
123-verrassing-hand-mond-170-3.jpg

conseil Tout le monde lâche parfois un rot et la plupart du temps, il s'agit d'une réaction normale et saine. Par contre, les éructations excessives peuvent être très embêtantes, et même le signe d’une aérophagie ou d'un reflux. Quels conseils peut-on donner ?

Un rot correspond à une sorte de « purge » de l’estomac. Sans en avoir conscience, nous avalons beaucoup d'air en mangeant, en buvant ou en parlant, et cela contribue à la formation de gaz dans l'estomac, avec un phénomène de dilatation, que soulage l'éructation. Certains aliments et les boissons gazeuses accentuent le processus de dilatation, tout comme le fait de boire ou de manger trop vite, de parler en mangeant, ou encore de boire avec une paille.

Si les rots sont associés à une maladie (ulcère à l’estomac, calculs biliaires, dyspepsie, acidité...), ils sont généralement accompagnés d’autres symptômes.

Et l'aérophagie ?

Les personnes qui ressentent souvent le besoin d'éructer peuvent souffrir d’aérophagie. Il s’agit d’une maladie chronique caractérisée par un trop-plein d’air dans l’oesophage. Contrairement aux rots « classiques », l’air expulsé ne provient pas de l’estomac mais d’une réaction de l’oesophage. Les rots peuvent atteindre une fréquence de... 20 par minute. Il n’existe pas de traitement contre l’aérophagie. Une thérapie comportementale ou la logopédie sont recommandées.

Les éructations supragastriques

Dans le cas des rots supragastriques, la personne avale de l’air et l'expulse avant qu'il atteigne l'estomac. Les causes possibles et les symptômes associés :

• une sensation désagréable dans la poitrine
• un mal de gorge
• de l’hyperventilation
• des tensions corporelles
• une mauvaise posture
• le stress
• des mauvaises habitudes (tabac, alcool, alimentation, sédentarité...)

Dans ce cas aussi, une thérapie comportementale ou la logopédie sont généralement recommandées.

Les conseils

• Essayez d’éviter stress et tensions. En période de stress, on avale beaucoup plus d’air.

• Mangez et buvez calmement, mâchez la bouche fermée.

• Ne chiquez pas.

• Arrêtez de fumer.

• Adoptez une alimentation saine, variée et riche en fibres.

Si vous rotez beaucoup, il vaut mieux éviter ou en tout cas limiter la consommation de ces produits :

- boissons gazeuses, bière
- pommes de terre nouvelles, poireaux, oignons, ail, légumineuses, choux, poivrons et choux de Bruxelles
- prunes, melon, radis, fruits pas mûrs et grandes quantités de fruits (pas plus de 2 ou 3 par jour)
- oeufs
- grandes quantités de sucre et/ou de graisse
- noix
- herbes et épices


publié le : 10/11/2017 , mis à jour le 09/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: