Urticaire : causes, symptômes et traitements

Dernière mise à jour: janvier 2018 | 1 réactions | 899 visites
123m-huid-jeuk-23-1.jpg

conseil L’urticaire est une maladie de la peau, parfois sévère, caractérisée par des démangeaisons, des éruptions cutanées et un gonflement douloureux. Elle est souvent transitoire, mais elle peut devenir chronique.

En dix questions, que faut-il savoir ?


1° - L’urticaire est-elle fréquente ?

C’est l’une des maladies de la peau les plus courantes : 20% de la population en souffre à un moment ou à un autre. En Belgique, 50.000 personnes présenteraient une forme chronique.

2° - Quels sont les symptômes ?

L’urticaire se caractérise par l’émergence rapide (souvent dans les 30 minutes) de démangeaisons cutanées souvent sévères. Au départ, des taches rouges apparaissent, qui s’épaississent et peuvent devenir roses. Cela peut survenir partout sur la peau. Parfois, les gonflements sont douloureux et brûlants.

L’apparence fait penser à celle d'une piqûre d’ortie. Les petites bosses se développent très rapidement, mais disparaissent en général tout aussi vite. Parfois, il faut quelques heures ou même un jour ou une nuit pour que tout ait disparu, mais cela peut prendre quelques jours ou même plusieurs semaines.

L’urticaire peut être accompagnée d’un angio-oedème (plus douloureux) sur le visage, les lèvres, la langue, les pieds et les parties génitales. En cas de gonflement de la bouche, de la gorge ou du larynx, cela peut mettre la vie en danger.

3° - Est-ce dangereux ?

L’urticaire est surtout désagréable à cause des démangeaisons. Elle peut s’avérer dangereuse, en cas d’angio-oedème, si la bouche, la gorge ou le larynx gonflent. Des soins médicaux urgents sont nécessaires dans ce cas.

4° - Combien de temps ?

Selon la durée et les causes, on distingue plusieurs sortes d’urticaire.

Urticaire aiguë (acute urticaria). C’est une urticaire d'apparition soudaine et rapide (en quelques minutes), et qui disparaît spontanément. L’éruption cutanée elle-même disparaît dans les 2 à 24 h dans laisser de traces. Entre-temps, de nouvelles zones d’urticaire peuvent apparaître ailleurs sur le corps, à cause du froid, d’un aliment, d’un médicament, d’une piqûre d’insecte, avec souvent, chez les personnes atteintes d’atopie, une base de réaction allergique.

Urticaire chronique. Une urticaire chronique perdure plus de 6 semaines, avec de fréquents épisodes symptomatiques. Les plaques peuvent persister 4 à 36 heures et apparaître un peu partout sur le corps. Habituellement, ces symptômes disparaissent spontanément. La cause précise est difficile à déterminer, mais il s’agit rarement d’une réaction allergique. L’urticaire chronique est parfois considérée comme une maladie auto-immune.

5° - Quelles causes ?

Une variété de causes sont possibles. Souvent, la cause exacte est d’ailleurs difficile à déterminer.

Les médicaments. Les antibiotiques, les tranquillisants, les diurétiques, les antiseptiques, les analgésiques, les vaccins, les anti-inflammatoires, les collyres, etc.

Les infections. Bactéries, champignons, virus et parasites.

Les piqûres d’insecte. Puces, moustiques, fourmis, chenilles processionnaires...

L'allergie. Tout allergène (latex, poils de chat...) peut provoquer de l’urticaire en cas de contact. Idem en cas d'allergie alimentaire (crustacés, oeufs, noix...) : la réaction est généralement très rapide (dans les quelques quelques minutes à deux heures maximum après l’ingestion).

Les maladies. Grippe, maladie auto-immune, leucémie, maladie de Hodgkin...

Un stimuli physique. Froid, exposition au soleil, effort... L’urticaire au froid est la plus courante : elle peut être diagnostiquée par votre médecin tout simplement en posant un glaçon sur la peau.

La pression (urticaire dermographique, ou factice). L’urticaire se manifeste aux endroits où l’on se gratte. Il disparaît assez rapidement, en quelques minutes à maximum quelques heures. Elle se produit chez environ 3 à 5% de la population.

La lumière. L’hypersensibilité à la lumière du jour peut provoquer une forme rare d’urticaire (photodermosis urticaria), à ne pas confondre avec une allergie au soleil. Parfois, elle peut être causée par une prise de médicament ou un maladie.

6° - Le stress peut-il provoquer de l’urticaire ?

Des facteurs psychologiques peuvent renforcer une attaque d’urticaire, mais ils n’en sont pas responsables.

7° - Et l'hérédité ?

Bien qu’il n’y ait aucune certitude à ce sujet, on constate que l’urticaire est plus fréquente dans certaines familles. C’est particulièrement vrai pour certaines formes d’urticaire comme celle due au froid et celle due à la lumière.

8° - Quand faut-il consulter ?

• si l’éruption n’a pas disparu après 3 semaines
• en cas d'inflammation des lésions
• si les démangeaisons s’aggravent et si l’éruption s’étend à tout le corps
• si vos lèvres et vos paupières enflent
• si vous ressentez de l’anxiété

9° - Comment se fait le diagnostic ?

L’urticaire est facilement diagnostiquée par le médecin. Il posera une série de questions sur les habitudes de vie, les allergies..., et pourra éventuellement pousser les investigations en prescrivant des analyses supplémentaires. Aucune cause n'est trouvée chez bon nombre de patients, même avec des recherches approfondies.

10° - Quel traitement ?

L’urticaire disparaît généralement spontanément et ne nécessite donc pas de traitement spécifique. Le médecin peut éventuellement prescrire un antihistaminique contre les démangeaisons. Pour les personnes qui souffrent d’une forme chronique, la qualité de vie peut être fortement compromise.

Éviter la cause. Si la cause est trouvée, elle doit bien sûr être éliminée

Se relaxer. Le stress peut jouer un rôle important dans l’aggravation de l'urticaire : se détendre est donc très positif.

Calmer les démangeaisons. Les démangeaisons sont le symptôme le plus ennuyeux de l’urticaire. Une douche tiède ou des compresses humides avec un peu de vinaigre peuvent les calmer. En cas de démangeaisons sévères, vous pouvez prendre un antihistaminique. Si cela ne suffit pas, le médecin peut vous prescrire un médicament supplémentaire.


publié le : 29/01/2018 , mis à jour le 28/01/2018

Réactions à "Urticaire : causes, symptômes et traitements"

Urticaire : causes, symptômes et traitements

par anonyme, 7 février 2018 - 20:46

RETRAITE AGE DE 70 ANS JE RECHERCHE TOUTE INFORMATION MÉDICALE EN RAPPORT AVEC LE TRAITEMENT D UN URTICAIRE PERSONNEL TENACE. DISCRÉTION ASSURÉE MERCI D AVANCE

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: