Les champignons : une arme anti-vieillissement ?

Dernière mise à jour: janvier 2018 | 1 réactions | 5134 visites
123-p-paddest-boletus-170-7.jpg

news Les champignons, en particulier les cèpes, contiennent des concentrations importantes en antioxydants précieux pour la santé.

« Les sous-bois de nos forêts nous offrent-ils un aliment anti-âge ? », s’interroge Futura Sciences. Une équipe américaine (Penn State) a analysé la teneur en deux antioxydants (ergothionéine et glutathion) dans une grande variété de champignons. Premier point : on observe une forte variation d’une espèce à l’autre, avec un facteur vingt (0,11 à 2,41 mg/g de poids sec) pour le glutathion, des quantités corrélées à celles de l’ergothionéine. Ensuite, il s’avère que, globalement, le chapeau contient plus d’antioxydants que le pied. Trois : les cèpes décrochent la palme, sachant que si les autres espèces (comme le champignon de Paris) affichent des teneurs plus faibles en antioxydants, elles restent plus élevées que pour bien d’autres aliments.

L’un des coordinateurs de cette étude rappelle qu’une association a été établie, à l’échelle de la population, entre la consommation d’ergothionéine et le risque de maladie neurodégénérative. Le lien de cause à effet n’est pas clair, sachant néanmoins que les antioxydants contribuent à la lutte contre le stress oxydatif, un processus impliqué dans le développement de nombreuses maladies chroniques.

Source: Food Chemistry (www.journals.elsevier.com/f)
publié le : 25/01/2018 , mis à jour le 24/01/2018

Réactions à "Les champignons : une arme anti-vieillissement ?"

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci