Pneumocoque : quels adultes doivent se faire vacciner ?

Dernière mise à jour: décembre 2017 | 2047 visites
123-p-longen-roken-170-9.jpg

conseil La vaccination contre le pneumocoque est recommandée aussi bien pour les jeunes enfants que pour les adultes qui présentent un risque accru d’infection invasive. Cette maladie peut déboucher sur des conséquences extrêmement graves. Quels adultes doivent absolument être vaccinés ?

Le pneumocoque (Streptococcus pneumoniae) est une bactérie dangereuse qui peut surtout causer une inflammation des poumons, des méninges et un empoisonnement du sang, en particulier chez les nourrissons et les personnes âgées. Chez ces dernières, c’est une cause majeure de maladie et de décès. Ainsi, il est à l'origine de 30% de toutes les pneumonies. Le risque est particulièrement élevé après l’âge de 65 ans. Le pneumocoque peut également avoir des conséquences néfastes, comme une perte auditive ou des troubles neurologiques, après une méningite.

Les infections à pneumocoque peuvent être invasives ou non invasives.

Les formes invasives peuvent affecter le sang, le liquide pleural ou le liquide céphalo-rachidien, et provoquer une pneumonie (85% des cas), une méningite (6%) ou une septicémie (5-10%). Une hospitalisation est généralement nécessaire. Le risque d’infection invasive augmente à partir de l’âge de 50 ans et plus fortement encore après 65 ans et chez les personnes souffrant d’une maladie chronique. Le taux de mortalité est d’environ 20% chez les personnes de plus de 65 ans et de 40% chez les plus de 85 ans.

Les formes non invasives se limitent aux muqueuses et provoquent principalement des pneumonies. C’est moins grave qu’une forme invasive, mais c’est beaucoup plus courant. Les patients atteints d’une pneumonie non invasive sont hospitalisés (environ 80% des hospitalisations pour pneumonie à pneumocoque) ou reçoivent des soins ambulatoires.

Les pneumocoques sont souvent résistants aux antibiotiques, ce qui rend le traitement très difficile.

Pour toutes ces raisons, la vaccination contre le pneumocoque est recommandée aussi bien pour les jeunes enfants que pour les adultes qui présentent un risque accru d’infection invasive. En Belgique, tous les enfant sont vaccinés gratuitement avant l’âge de 1 an.

Quels adultes vacciner ?

• Tous les adultes de 19 à 75 ans présentant un risque accru d’infection à pneumocoque.

- Trouble de l’immunité (VIH, transplantation, lymphome, leucémie lymphoïde chronique, myélome multiple...) ou traitement par médicaments immunosuppresseurs.

- Ablation de la rate ou rate dysfonctionnelle (asplénie anatomique et/ou fonctionnelle), drépanocytose ou un autre type d’hémoglobinopathie.

- Fuite du liquide céphalo-rachidien ou implant cochléaire.

• Les adultes souffrant d’une maladie chronique.

- cardiaque
- pulmonaire (et les fumeurs)
- hépatique (et les personnes alcooliques)
- rénale

• Toutes les personnes en bonne santé de 65 ans et plus.

Quand vacciner ?

Il est recommandé de vérifier votre statut vaccinal à intervalles réguliers (par exemple à l’occasion de la vaccination annuelle contre la grippe) et d’en discuter avec votre médecin. Le statut vaccinal doit également être vérifié pour les patients séjournant dans un établissement de soins. Habituellement, une nouvelle vaccination doit être administrée tous les 5 ans.

Combien coûte le vaccin ?

Pour les enfants, le vaccin est disponible gratuitement. Pour les adultes, il n’est pas pris en charge par l'assurance santé (Inami). Selon la marque, le prix varie entre 30 et 75 €. Certaines mutualités le remboursent en partie (assurance complémentaire).


publié le : 23/12/2017 , mis à jour le 22/12/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci