La vitamine D en 3 questions

Dernière mise à jour: février 2018 | 2258 visites
123-vitamD-voedingsm-03-16.jpg

conseil La vitamine D est essentielle pour la santé des os, la prévention de certains cancers et troubles cardiovasculaires ou pour renforcer le système immunitaire. En prendre trop est-il dangereux pour la santé ? Où la trouver ? Existe-t-elle sous une forme unique ?

Comment est-elle produite ?

La vitamine D est synthétisée par l'organisme à partir du cholestérol sous l'action du rayonnement solaire. Elle permet une meilleure absorption du calcium et du phosphore par les os. L'exposition directe au soleil chaque jour suffit à la synthétiser (la durée d'exposition nécessaire dépend du degré de luminosité). Contrairement à une idée reçue, s'exposer à une lampe UV ou faire du banc solaire ne permet pas d'obtenir le même résultat. Une supplémentation orale est parfois nécessaire en cas de carence (qui affecte en particulier les femmes, les personnes âgées et les habitants de régions relativement peu ensoleillées).

Quelles sont les formes de vitamine D ?

La vitamine D se décline en vitamine D1 à D7. Certains aliments en fournissent. Ainsi, la vitamine D2 (ergocalciférol) est présente notamment dans des champignons et des végétaux, et on trouve de la vitamine la D3 (cholécalciférol) dans le poisson gras (huile), le jaune d'oeuf et les produits laitiers.

Quels sont les risques en cas de surdosage ?

Absorber de la vitamine D en trop grande quantité peut provoquer des calculs rénaux, une augmentation du taux de calcium dans le sang, ainsi que des maux de tête, des troubles digestifs ou de la fatigue. Il faut éviter l'automédication et faire vérifier son taux de vitamine D lors d'une analyse de sang. En fonction du résultat, votre médecin estimera si un supplément de vitamine D est nécessaire.

Source: Barbara Simon
publié le : 20/02/2018 , mis à jour le 19/02/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci