Comment bien soigner une plaie ?

Dernière mise à jour: février 2018 | 4190 visites
verband-hand-wonde-170_400_09.jpg

conseil Beaucoup pensent encore qu'il faut impérativement désinfecter une plaie. Pourtant, dans la plupart des cas, il suffit de rincer la blessure à l'eau courante. Quand faut-il désinfecter la plaie, comment bien la nettoyer et quand consulter un médecin ?

Quels sont les types de plaie ?

Une éraflure est une blessure superficielle causée par le contact avec une surface rugueuse. Les couches extérieures de la peau sont blessées. Les abrasions saignent à peine, mais une certaine humidité jaunâtre peut sortir de la plaie. Les abrasions sont souvent douloureuses et contiennent des résidus de saleté.

Une coupure est provoquée par un objet coupant tel un couteau ou un morceau de verre. Cela peut provoquer une lésion superficielle, mais parfois profonde, et d'autres tissus (nerfs, muscles, vaisseaux sanguins...) peuvent alors être lésés. Une coupure présente des bords lisses et peut saigner abondamment.

Une lacération peut se produire en faisant du sport ou lors d’un accident. La plaie est généralement superficielle avec des bords irréguliers. En outre, des morceaux de peau peuvent se détacher.

Une piqûre est causée par un objet pointu et coupant (comme des ciseaux, un clou, un fil de fer barbelé...). Les dommages à la surface de la peau peuvent être légers, mais les dommages internes peuvent être graves et il peut y avoir beaucoup de perte de sang, sans que cela soit visible à l'extérieur (hémorragie interne).

Une morsure par un animal ou par un humain nécessite toujours de l'attention. Elle doit être soignée par un médecin dans les 8 heures et en attendant, la plaie peut être nettoyée.

Comment stopper l’hémorragie ?

• En cas de petite plaie, le saignement s'arrête généralement de lui-même assez rapidement.

• Si la plaie continue à saigner, appuyez dessus pendant 5 minutes avec une compresse stérile ou un chiffon propre. Frotter ne sert à rien. Maintenez si possible la partie touchée vers le haut.

• Si l'hémorragie ne s'arrête pas après dix minutes alors que vous avez appliqué une pression suffisante, consultez un médecin aussi vite que possible.

Evidemment, en cas de plaie importante ou si le saignement est abondant, contactez immédiatement un médecin (voir ci-dessous).

Comment nettoyer la plaie ?

Le nettoyage de la plaie est plus important que sa désinfection. Chez une personne en bonne santé avec une bonne résistance, une plaie nettoyée cicatrise habituellement d’elle-même et ne nécessite pas de désinfectant.

• Lavez-vous les mains avec de l'eau et du savon et séchez-les soigneusement avec une serviette propre. Si possible, portez des gants jetables.

• Rincez la plaie pendant deux minutes sous le jet d'eau froide du robinet, et ensuite sous de l’eau chaude pendant 30 secondes. Le plus important est de s'assurer que toutes les saletés ont été éliminées.

• Essuyez la plaie avec précaution, en utilisant une gaze stérile ou un torchon propre.

• Vous pouvez également utiliser une solution physiologique, un nettoyant pour les plaies ou, si nécessaire, un désinfectant non colorant à base d'eau. Appliquez ces produits avec une compresse stérile (pas de ouate !). Tamponnez soigneusement du centre de la plaie vers le bord. Ensuite, tapotez la plaie avec une compresse propre.

• N'utilisez pas de savon

• Ne frottez pas la plaie pour enlever la saleté. Vous pouvez éventuellement essayer d'enlever la saleté résiduelle avec un tampon de gaze trempé dans l'eau.

• Vous pouvez enlever avec précaution les morceaux de gravats ou autres déchets avec une pince à épiler.

• Si la plaie n'est pas complètement propre et qu'il reste des particules résiduelles, consultez un médecin.

• Après le lavage, séchez la zone autour de la plaie, mais ne touchez pas la plaie elle-même.

Comment désinfecter ?

La désinfection n'est nécessaire que lorsqu'il y a un risque réel de contamination (infection). Dans la plupart des cas, la désinfection n'est pas nécessaire et est même déconseillée car elle peut retarder la guérison.

Si nécessaire après le rinçage de la plaie, vous pouvez désinfecter la peau autour de la plaie avec un antiseptique pour éviter que les germes sur la peau finissent dans la plaie. Le désinfectant ne doit pas pénétrer dans la plaie.

Dans les circonstances suivantes - mais alors vous devriez consulter un médecin - la désinfection de la plaie est recommandée.

• S'il existe des signes d'infection, tels que rougeur locale, chaleur, douleur ou enflure, pus jaune-blanc.

• Chez les personnes avec une résistance réduite, qui sont plus sensibles aux infections.

La plaie doit toujours être nettoyée avec de l'eau avant d'utiliser un désinfectant. L'utilisation d'antiseptique dans une plaie sale n'a aucun sens.

Quand consulter un médecin ?

Dans certains cas, il est préférable de consulter un médecin ou un service d'urgence pour soigner la plaie. Consultez le médecin dans ces cas dès que possible, et certainement dans les six à douze heures. En prévision du traitement de la plaie par le médecin, vous pouvez rincer la plaie (voir ci-dessus) et la recouvrir avec une compresse stérile et un pansement.

• Si vous perdez beaucoup de sang ou si l'hémorragie ne peut pas être arrêtée après avoir exercé beaucoup de pression pendant environ cinq minutes.

• Lorsque des morceaux de gravats, des éclats ou d'autres matériaux sont entrés dans la plaie et que vous ne pouvez pas tout enlever.

• Si vous pensez que des corps étrangers (par exemple du verre) se trouvent dans la plaie.

• En cas de grande abrasion ou de coupure béante dont les bords ne se trouvent pas les uns contre les autres ou lorsque les os, les muscles ou d'autres tissus sous-cutanés sont visibles.

• En cas de plaie plus grosse avec des bords de plaies effilochés ou des morceaux de peau détachés.

• En cas de morsure ou en cas de blessure par arme blanche.

• Quand une zone vulnérable est touchée, comme l'œil, le visage, les organes génitaux ...

• Si vous vous sentez malade ou avez de la fièvre.

• Quand il s'agit d'une blessure à risque de tétanos. Les risques d'infection tétanique sont les morsures, les plaies profondes contaminées par des excréments d’animaux ou de la terre, les plaies lors du jardinage... Si votre dernière vaccination contre le tétanos date de plus de 10 ans, le médecin vous injectera un rappel de vaccin.

• S'il y a un risque accru d'infection en raison d'une résistance réduite due à une maladie ou à des médicaments, ou si vous n'avez plus de rate.

• Si vous devez prendre des anticoagulants ou si vous souffrez de troubles de la coagulation.

• Si la plaie a été en contact avec du sang d'une autre personne qui pourrait être infectée par le VIH, l'hépatite B ou C.


publié le : 16/02/2018 , mis à jour le 15/02/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci