La chasse aux polluants à la maison

Dernière mise à jour: janvier 2018 | 2453 visites
123-hyg-poetsgerief-huish-02-16.jpg

dossier Les molécules chimiques présentes dans nos maisons se comptent par centaines. Cela va des produits solvants dans les peintures aux retardateurs de flammes que l’on trouve dans les matelas, en passant par le monoxyde de carbone, les matériaux de construction (présence de plomb, radon, amiante…), les moisissures, les bioacides (ou « pesticides d’intérieur ») comme les anti-moustiques, anti-acariens, anti-fourmis, etc., mais aussi les parfums d’ambiance, les cosmétiques…

Ce sont des substances que l’on est susceptible de toucher, respirer, parfois même d’ingérer et qui, à long terme, peuvent avoir un impact considérable sur la santé. « Tout le monde sait que ce sont des produits nocifs, mais dès qu’il s’agit de légiférer, la situation échappe à tout contrôle », déplore Jean-François Rixen, secrétaire général de l’asbl Eco-Conso. « En fait, dans le domaine chimique, on joue un peu à l’apprenti sorcier. »

► Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.


publié le : 04/01/2018 , mis à jour le 03/01/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci