Dans un groupe, les hommes font peur

Dernière mise à jour: mars 2018 | 2942 visites
123m-straat-mensen-groep12-3.jpg

news Comment jugeons-nous le degré de dangerosité, de menace d’un groupe ? En fait, cette évaluation se produit en une fraction de seconde, et la proportion hommes - femmes est déterminante.

Cette équipe américaine (université de Californie) a combiné plusieurs techniques et approches (optiques / visuelles, psychologiques, sociologiques…) pour essayer de comprendre la manière dont nous percevions et dont nous jugions un groupe d’individus. Cette capacité est particulièrement importante dans la logique de l’évolution, puisqu’elle participe à la détection de la menace et au réflexe de survie.

Les chercheurs ont réalisé plusieurs expériences, qui aboutissent à une double conclusion :

• 1°) face à un groupe jusque-là inconnu, nous sommes capables de déterminer le ratio hommes - femmes en une demi-seconde
• 2°) plus ce ratio penche vers les hommes, plus le sentiment de méfiance (menace) augmente

D’autres études avaient montré notre faculté à détecter très rapidement une série de paramètres des relations interpersonnelles, avec une influence immédiate sur notre attitude. Ces recherches-ci contribuent aux travaux dans le champ de la psychologie sociale, et révèlent à quel point la perception visuelle du ratio hommes - femmes influence nos jugements sociaux.

Source: Social Psychological and Personality Science (http://journals.sagepub.com)
publié le : 21/03/2018 , mis à jour le 20/03/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci