Personnes transgenres : des patients, pas des curiosités

Dernière mise à jour: mars 2018 | 3276 visites
123-p-ziekenhuis-wacht-patienten-170-7.jpg

news L’accueil des personnes transgenres en milieu hospitalier, et en particulier aux urgences, pose un problème : elles font trop souvent l’objet d’une attention déplacée.

Plusieurs enquêtes ont montré que dans sa majorité, le personnel des services d’urgence ne sait pas répondre à des questions de base sur les soins médicaux et chirurgicaux appropriés pour les patients transgenres, indique le Dr Bernard-Alex Gaüzère (Journal international de médecine). De plus, les personnes transgenres manifestent une certaine - ou une réelle - inquiétude lorsqu’elles doivent se rendre aux urgences, pour deux raisons essentiellement : les examens physiques inappropriés et les questions déplacées.

Une équipe américaine a enquêté sur le sujet, et elle avance des recommandations pour une meilleure prise en charge de ces patients.

• Mettre l’accent sur les soins plutôt que de poser des questions par simple curiosité.

• S’adresser aux personnes transgenres par le nom et le prénom correspondant à leur identité transgenre, ou ceux par lesquels elles souhaitent être appelées.

• En cas de doute sur la manière dont la personne veut être traitée, simplement le lui demander, sans la brusquer.

• Ne jamais divulguer le statut transgenre d’un patient à quiconque n’a pas besoin de cette information.

• Garder à l’esprit que la présence d’une personne transgenre n’est pas toujours une… opportunité de formation pour les autres soignants.

• Se familiariser avec les questions relatives aux soins de santé pour les transgenres.

• Si des questions doivent être posées sur l’état génital, expliquer leur motivation.

• Traiter les personnes transgenres comme on désirerait être traité.

Le Dr Gaüzère rappelle qu’aux Etats-Unis, 1,4 million d’adultes s’identifient comme des personnes transgenres, un terme qui recouvre une grande diversité de situations, de ressentis et de parcours de vie, sachant que les personnes transgenres s’exposent à des risques de santé accrus en raison, pour beaucoup, de conditions d’existence fragiles.

Source: Annals of Emergency Medicine (www.annemergmed.com)
publié le : 12/04/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci