Taille : les Belges ne grandissent presque plus

Dernière mise à jour: mars 2018 | 751 visites
pers-groot-klein-170_400_08.jpg

dossier Ce coup-ci, on ne pourra plus beaucoup tirer sur la ficelle. L’humain aurait atteint sa taille maximale : c’est ce qui ressort d’une étude française que l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes) a menée sur base de données internationales.

Pour le Pr Martine Vercauteren, anthropologue et spécialiste de génétique humaine à la Faculté des sciences de l’ULB, cette conclusion n’a rien d’étonnant. Elle avait déjà remarqué que certains groupes plafonnaient à la fin des années 1980, en Belgique, mais aussi en Europe du Nord et aux États-Unis… C’est-à-dire là où la révolution industrielle s’est produite il y a le plus longtemps. « On a ainsi remarqué que les jeunes filles des milieux favorisés n’avaient plus pris un seul millimètre entre les années 1960 et les années 1980 », explique l’anthropologue.

► Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.


publié le : 29/03/2018 , mis à jour le 28/03/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci