Combien d’enfants, combien de dents chez la maman ?

Dernière mise à jour: mai 2018 | 6188 visites
123-p-baby-moeder-spelen-170-6.jpg

news Un adage dit que la femme perd une dent par enfant, la science explique que ce n’est pas exact… mais pas tout à fait faux non plus.

Une équipe allemande (université d’Heidelberg) a examiné des données portant sur quelque 30.000 personnes âgées de plus de 50 ans. Objectif : établir un lien éventuel entre le nombre de dents naturelles restantes et le nombre d’enfants. Les chercheurs ont d’abord observé que la probabilité qu’une femme accouche d’un troisième enfant est bien plus élevée lorsque les deux premiers sont du même sexe. Ensuite, ils démontrent que les mères de trois enfants comptent en moyenne 4,27 dents en moins que celles avec deux enfants. Cette différence n’est pas constatée chez les pères. Il semblerait donc que cette troisième grossesse intervienne de manière prépondérante.

Mais pourquoi ? Les auteurs n’avancent pas d’explication formelle, et ils renvoient à l’accumulation des soucis bucco-dentaires associés à la grossesse. On sait que pendant cette période, de très nombreuses femmes souffrent de gingivite (inflammation des gencives), une conséquence indirecte du bouleversement hormonal. La gingivite doit être considérée avec une grande attention (hygiène dentaire et suivi par le dentiste), car elle peut évoluer vers la parodontite, une situation à risque majeur de perte d’une ou de plusieurs dents.

Ceci ne répond toujours pas à la question de savoir pourquoi la troisième grossesse est à ce point néfaste pour les dents, mais permet de rappeler que ces saignements des gencives si fréquents chez la femme enceinte doivent être traités avec soin, qu’il s’agisse d’une première ou d’une nouvelle grossesse.

Source: Journal of Epidemiology & Community Health (http://jech.bmj.com)
publié le : 09/05/2018 , mis à jour le 08/05/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci