Et vous, avez-vous de la cocaïne sur les mains ?

Dernière mise à jour: mai 2018 | 3527 visites
handen-creme-cosm-koud-170_400_01.jpg

news Une expérience surprenante indique qu’une proportion importante de la population, pourtant des non-consommateurs de drogue, présente des traces de cocaïne ou d’héroïne sur les doigts.

Le développement d’un nouveau test d’analyse des relevés d’empreintes digitales (par spectrographie de masse) a permis d’aboutir à ce constat : 13% des doigts de non-toxicomanes sont porteurs de résidus (infimes) de cocaïne et 1% d’héroïne. L’étude, menée auprès de personnes recrutées au hasard, a été réalisée par une équipe britannique (University of Surrey)… qui ne s’attendait pas à des résultats aussi spectaculaires. Peuvent-ils être extrapolés à l’ensemble de la population ? Peut-être pas, mais ce qui est évident, c’est que nous sommes nombreux à être « porteurs » de traces de drogue.

Pourquoi ? Par transfert en se serrant la main, par exemple, mais aussi après avoir touché des supports « contaminés » (pensons notamment aux billets de banque). La technique utilisée ici permet de distinguer les usagers de drogue et les non-usagers, vecteurs accidentels, et même de déceler les traces après le lavage des mains. Etonnant.

Source: Clinical Chemistry (http://clinchem.aaccjnls.or)
publié le : 23/05/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci