Orthorexie : manger sainement devient une obsession

Dernière mise à jour: juin 2018 | 559 visites
vr-eten-asperge-1-170_400_09.jpg

conseil L’orthorexie, du grec orthos (correct) et orexis (appétit), est un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par la volonté obsessionnelle de manger sainement et le rejet systématique des aliments perçus comme malsains. Elle se manifeste donc par la recherche permanente d’une alimentation d’une qualité irréprochable, une quête qui peut devenir épuisante psychologiquement, source d’exclusion sociale et s'avérer très coûteuse.

Le terme est apparu en 1997 suite aux études menées par le médecin américain Steven Bratman, qui a proposé de considérer cette obsession maladive comme un trouble du comportement alimentaire, à l'instar de l’anorexie et de la boulimie.

La personne orthorexique ne mange pas de légumes s'ils ne sont pas bios, pas de pain s'il contient du gluten, pas de compote si elle n'est pas sans sucre, ou pas de viande si elle ne provient pas d'un élevage local.

Si chercher à manger sainement est bien évidemment louable, le problème réside dans la démesure du comportement, qui, exacerbé, vire vers un trouble des conduites alimentaires Quand la recherche incessante d’aliments sains supplante toutes les autres préoccupations, cela peut en effet mener tant à des carences nutritionnelles néfastes pour la santé, ainsi qu'à un isolement socio-relationnel (refus de manger au restaurant, chez des amis…), ou encore à des difficultés professionnelles.

C’est bien souvent l’entourage qui prend conscience du problème. Si l’orthorexie devient trop envahissante, la personne peut se faire aider par un psychologue ou un diététicien spécialisé dans les troubles alimentaires.

Source: Barbara Simon
publié le : 07/06/2018 , mis à jour le 06/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci