Pour l'apéro, laissez-vous tenter par les pinchos

Dernière mise à jour: juin 2018 | 964 visites
123m-voeding-pinchos-29-5.jpg

conseil Pour changer des traditionnels toasts à l’apéritif, place aux pinchos (pintxos en basque), l'équivalent des tapas ou des bruschettas italiennes. De quoi se composent-ils et comment les préparer ?

Un pincho est constitué d'un morceau de pain garni d'une petite préparation chaude, froide, crue ou cuite. Les variations sont infinies. On retrouve cette spécialité dans les bars du Pays basque espagnol, de Navarre, de la Rioja et d'autres régions du nord de l'Espagne (Asturies, Cantabrie..). Il s'agit d'un mot dérivé du verbe espagnol pinchar (« piquer, fixer »). En effet, on maintient la nourriture avec un petit bâtonnet (cure-dent en bois).

Le pincho se prête à toutes les compositions : poisson (morue, anchois...), tortilla de pomme de terre, poivron farci, crustacé, coquillage, charcuterie, viande...

Vous pouvez par exemple disposer sur le pain une boulette de viande hachée, des morceaux de charcuterie ou de fromage à l’instar d’un mille-feuilles, embrocher des croûtons frottés à l’ail, à l’huile ou couverts de tapenade, servir les morceaux de pain avec de l’halloumi et un coulis de tomates, du fromage de chèvre garni de caviar de poivron, ou disposer des champignons et du lard sur des rondelles de baguette artisanale. Laissez place à votre créativité.

Une telle multitude de déclinaisons étant possibles, les pinchos peuvent constituer un repas complet, de l'entrée au dessert (rondelle de pain brioché ou de pain perdu, toast de cramique avec des dés de pomme, de la compote, des fruits rouges, des bananes flambées, du mascarpone servi avec des fraises fraîches ou des morceaux d'ananas couverts de chocolat fondant râpé ou fondu).

Source: Barbara Simon
publié le : 12/06/2018 , mis à jour le 11/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci