Cancer du col : la très grande efficacité du vaccin

Dernière mise à jour: juin 2018 | 4455 visites
123-vaccin-arm-sp-170-06.jpg

news La vaccination contre le papillomavirus (HPV) confère une protection optimale contre le développement des lésions précancéreuses du col du l’utérus.

Le papillomavirus humain représente le facteur de risque majeur de cancer du col. Or, une proportion considérable des femmes sexuellement actives entre en contact avec ce virus. La vaccination à un âge jeune, avant les premiers rapports, est cruciale en termes de prévention. Ceci est confirmé par une méta-analyse réalisée par les experts de Cochrane, une organisation indépendante de spécialistes de l’analyse des informations ayant trait à la recherche médicale.

Ils ont croisé les résultats d’une trentaine d’études « solides » conduites à travers le monde, regroupant au total quelque 73.000 femmes âgées de 15 à 45 ans. Conclusion ? Le vaccin anti-HPV protège à 99% contre les lésions précancéreuses du col de l’utérus, et l’efficacité est d’autant plus élevée que la vaccination est intervenue à un âge jeune (11 - 14 ans, avant les premiers rapports sexuels).

Le recul n’est pas suffisant pour déterminer le degré de protection contre le cancer du col proprement dit, mais à partir du moment où autant de lésions précancéreuses sont évitées, il ne fait pas beaucoup de doute qu’il en va ainsi aussi des tumeurs malignes. A propos des effets secondaires, il n’y aurait pas de raison de s’inquiéter, et en tout cas, la balance risque - bénéfice penche très clairement en faveur du vaccin.

Source: Cochrane Library (www.cochranelibrary.com)
publié le : 26/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci