Brûlures : pourquoi la vapeur d’eau est-elle si dangereuse ?

Dernière mise à jour: juin 2018 | 3109 visites
123m-water-stoom-4-6.jpg

news L’exposition à la vapeur d’eau peut causer très vite des brûlures de la peau particulièrement sévères : comment expliquer ce phénomène ?

La brûlure peut paraître inoffensive à la surface de la peau, alors que la couche profonde est gravement endommagée. Contrairement aux brûlures par chaleur sèche (comme le feu), le mécanisme était mal compris. Une équipe suisse (laboratoire fédéral EMPA) a procédé à des expériences sur de la peau de porc, qui sert souvent de modèle pour la peau humaine en raison de propriétés similaires.

Les chercheurs ont exposé la peau à la vapeur, puis ils ont étudié la teneur en eau des différentes couches cutanées. Qu'observe-t-on ? En fait, avec la vapeur, la chaleur pénètre plus profondément et plus rapidement dans les couches sous-jacentes de la peau, car la couche supérieure (l’épiderme) ne peut pas remplir correctement sa fonction protectrice : les pores sont beaucoup plus grands qu’une molécule d’eau, ce qui permet à la vapeur de « passer » sans entrave. La vapeur atteint la couche inférieure (le derme), et c’est seulement là que la vapeur se condense, libérant son énergie thermique et déclenchant les brûlures au second degré.

Lorsque la peau a absorbé la chaleur, en particulier dans les couches profondes, elle ne la libère que très lentement : la chaleur peut agir longtemps dans le tissu et l’endommager davantage. Les spécialistes ajoutent que dans le cas d’une brûlure à la vapeur d’eau, la peau doit être refroidie (très) longtemps, afin de dissiper la grande quantité d’énergie qui affecte les couches profondes.

Source: EMPA (www.empa.ch/web/empa)
publié le : 14/06/2018 , mis à jour le 13/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci