Pipi au lit : 7 conseils si votre enfant dort ailleurs

Dernière mise à jour: juillet 2018 | 1535 visites
123-kind-slapen-duimen-05-15.png

conseil Pour un enfant qui fait pipi au lit, la perspective d'un séjour dans un camp de vacances, de la participation à un stage de sport, ou même d'un week-end chez un copain, est une situation angoissante. Quels conseils peut-on donner pour que tout se passe le mieux possible ?

Beaucoup d'enfants (et leurs parents) confrontés à ce problème hésitent à prévoir ces départs. Ce n'est généralement pas une bonne idée. En effet, moyennant quelques mesures simples, votre enfant peut normalement aller au camp ou en week-end sans problème.

1° - Il est déconseillé de commencer un traitement contre l'énurésie juste avant le séjour. La pression est trop élevée et la responsabilité trop lourde. Commencez bien à l'avance.

2° - Il est important que l'encadrement (moniteur, famille d'accueil...) soient conscients du problème, afin que l'enfant n'ait pas à avoir honte et qu'il puisse être aidé si nécessaire. Signalez également si l'enfant porte un lange, ou s'il prend des médicaments.

3° - Prévoyez des langes pour la nuit (certains modèle ressemblent à des sous-vêtements ordinaires). Pour qu'il puisse jeter discrètement les couches mouillées lors d'un séjour dans un camp de vacances, donnez à l'enfant suffisamment de sacs en plastique.

4° - Rappelez à votre enfant (et aux animateurs) qu'il doit faire pipi avant d'aller se coucher.

5° - Si cela l’aide, demandez à ce que votre l'enfant soit réveillé pendant la nuit pour uriner.

6° - Expliquez aux moniteurs ou à la famille d'accueil que votre enfant ne doit pas trop boire avant de se mettre au lit. Un verre d'eau suffit pour remplir toute la vessie ! Boire du cola ou une autre boisson gazeuse en journée favoriserait l'énurésie nocturne.

7° - Si nécessaire, le médecin généraliste peut prescrire temporairement un antidiurétique (desmopressine) pour la nuit. Commencez suffisamment longtemps à l'avance pour être en mesure de déterminer le dosage correct au moment du séjour.

Le médicament diminue la production nocturne d'urine. Le liquide qui est retenu par le corps la nuit est évacué le jour. Ce médicament doit être pris peu avant le coucher. Habituellement, le médecin prescrit des comprimés qui fondent sous la langue, pour éviter d’avoir à les avaler avec de l’eau. Discutez-en avec votre médecin et informez les personnes qui seront en charge de l’enfant.


publié le : 13/07/2018 , mis à jour le 12/07/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci