8 bonnes raisons d'arrêter de fumer même après 50 ans

Dernière mise à jour: juillet 2018 | 1674 visites
sigar-uitduw-170_400_03.jpg

conseil Trop souvent, les fumeurs plus âgés pensent que cela ne vaut plus la peine d'arrêter. Ils pensent que le mal est fait. Bien sûr, il est préférable d'arrêter de fumer à un âge jeune, mais l'arrêt est bénéfique même à 50 ou 60 ans.

1° - Vivre plus longtemps

• Les fumeurs qui arrêtent avant 35 ans ont une espérance de vie comparable à celle des personnes qui n'ont jamais fumé. Chez les fumeurs qui abandonnent à environ 50 ans, le risque de mortalité prématurée diminue de moitié. Pour les fumeurs qui arrêtent à 70 ans, le risque de décès prématuré est réduit d'un quart. Ce n’est qu’après 80 ans que l'arrêt ou pas n'a plus d'importance sur ce plan.

• Les patients qui développent une maladie cardiovasculaire à l'âge de 50 ans et qui cessent alors de fumer prolongent leur durée de vie de 5 ans en moyenne, comparativement aux patients qui continuent de fumer. De plus, une éventuelle maladie cardiovasculaire suivante est reportée en moyenne de 10 ans.

2° - Rester en meilleure santé

Si vous arrêtez de fumer, les risques de troubles de santé graves sont réduits et leurs conséquences sont généralement moins sévères.

• Les patients atteints d'une maladie cardiaque qui arrêtent de fumer présentent un bien meilleur pronostic que les patients qui continuent.

• Si vous arrêtez de fumer, le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) après environ 2 à 5 ans est réduit de moitié et après 10 ans, il est à peu près égal à celui des non-fumeurs.

• Après 5 ans, le risque de cancer de la bouche, de l'œsophage et de la vessie a diminué de moitié.

• Les patients souffrant d'un cancer et qui continuent de fumer courent un risque accru de développer un deuxième cancer jusqu'à 20 ans après le premier, tout en compromettant les effets du traitement et en augmentant la sévérité des effets secondaires.

• Chez les personnes souffrant de bronchite chronique ou d'emphysème - des maladies typiques des fumeurs et des ex-fumeurs -, l'arrêt du tabac a le même effet au fil du temps que l'administration d'oxygène.

• Le tabagisme est un facteur de risque important d'infections bactériennes et virales. Par exemple, les fumeurs ont un risque 2 à 4 fois plus élevé de pneumococcie invasive que les non-fumeurs. Le risque de grippe est beaucoup plus élevé et les conséquences plus sévères chez les fumeurs.

3° - Mieux supporter une opération

Le tabagisme a des effets négatifs en cas d’intervention chirurgicale, en raison notamment du risque de problèmes respiratoires après l'opération et de difficultés de cicatrisation des plaies. En outre, le tabagisme peut avoir un effet négatif lors de l'anesthésie et par la suite.

Le tabagisme peut affecter l'action d'un certain nombre de médicaments, par exemple les médicaments par inhalation pour les patients asthmatiques ou les agents chimiothérapeutiques pour le traitement du cancer.

Le processus de récupération après une opération est accéléré lorsqu'on arrête de fumer six à huit semaines avant. Cela réduit jusqu'à 50% le risque de complications liées à la plaie. En arrêtant de fumer deux mois avant une intervention, les chances de succès de l'opération sont presque égales à celles d'un non-fumeur.

4° - Se sentir plus en forme

• Le monoxyde de carbone est évacué de l'organisme après environ trois jours. Le sang peut désormais transporter l'oxygène plus facilement.

• La respiration devient plus aisée après 48 heures, ce qui se traduit par un gain d'énergie.

• Après 2 à 12 semaines, la circulation sanguine se normalise. La marche et l'exercice deviennent plus faciles.

5° - Montrer une apparence plus favorable

• Vous avez moins de rides et paraissez plus jeune.

• Vos dents conservent une meilleure couleur et vous avez moins de problèmes de gencives et de dents.

• Les fumeurs souffrent plus de la perte de cheveux et grisonnent plus rapidement.

• Votre odeur est meilleure.

• Votre voix s’éclaircit.

6° - Prendre plus de plaisir

Après 48 h, le goût et l'odorat commencent à sensiblement s'améliorer.

7° - Economiser de l'argent

La personne qui fumait un paquet par jour économisera 2500 € par an.

8° - Donner le bon exemple

Last but not least : en arrêtant de fumer, vous donnez le bon exemple à votre entourage, en particulier à vos enfants et petits-enfants.


publié le : 16/07/2018 , mis à jour le 15/07/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci