Gale : causes, symptômes, traitements

Dernière mise à jour: août 2018 | 1112 visites
jeuk-hand-170_400_04.jpg

conseil La gale est une affection cutanée causée par un parasite, l'acarien Sarcoptes scabiei, un petit insecte (semblable à une araignée) qui creuse des trous dans la peau et y pond des œufs. Que faut-il savoir ?

L'éruption cutanée démange, et on observe l'apparition de points ou de lignes rouges. Le symptôme principal est le prurit (démangeaisons), qui survient environ 2 à 6 semaines après l'infection, et qui s'intensifie la nuit.

L'acarien est transmis par un contact physique de 15 minutes ou plus ou par un contact régulier avec une personne atteinte de la gale. Ceci peut se produire lors de soins physiques, de contacts sexuels ou d'utilisation conjointe du lit et de vêtements. Comme la gale est hautement contagieuse, la maladie peut déjà avoir été transmise à d'autres personnes entre le moment de l'infection et les premiers signes.

Les symptômes

Le symptôme principal, ce sont des démangeaisons sur tout le corps, surtout le soir et la nuit, lorsque l'acarien est actif. Des petites vésicules apparaissent parfois dans quelques endroits où l'acarien s'arrête, de préférence entre les doigts, sur les poignets et les pieds, mais aussi aux aisselles, dans le nombril, à l'intérieur des cuisses et autour des mamelons.

Le traitement

La gale ne guérit pas automatiquement, mais elle peut être bien traitée. Consultez toujours un médecin.

Le traitement repose sur l'application d'une crème antiparasitaire. Toutes les personnes partageant le foyer doivent être traitées. En Belgique, une crème à base de perméthrine est généralement utilisée, uniquement sur prescription médicale.

Habituellement, un traitement suffit. Dans les cas graves ou en cas de doute sur l’application du premier traitement, il est répété après une semaine.

• Coupez vos ongles courts et nettoyez-les. Retirez bijoux et montre.

• Appliquez la crème sur tout votre corps, du menton à la plante des pieds. Appliquez-la également sous les ongles, dans les plis de la peau et entre les doigts et les orteils. Faites-vous aider pour les parties du corps que vous ne pouvez pas atteindre.

• Chez l'enfant entre 2 mois et 2 ans, appliquez-en également sur la tête et le visage (évitez la zone autour de la bouche et des yeux si ces zones ne sont pas atteintes).

• Laissez la crème agir pendant 12 heures sans vous laver et mettez des vêtements propres.

• Mettez des gants ou des moufles à votre enfant après l'application de la crème pour l’empêcher d’en avaler.

• Appliquez de la crème sur vos mains chaque fois que vous les avez lavées.

• Après chaque passage aux toilettes, appliquez à nouveau de la crème sur votre zone pubienne et dans les plis.

• Si vous aidez quelqu'un à se couvrir de crème, à mettre des vêtements dans des sacs ou à changer la literie, portez un vêtement à manches longues et des gants jetables.

Après le traitement avec la crème, les démangeaisons peuvent empirer la première semaine en raison d'une réaction allergique à l'acarien. Cette démangeaison peut durer jusqu'à 4 semaines. Un hydratant ou un agent anti-démangeaisons peuvent soulager.

Si les démangeaisons persistent, si les lésions s'aggravent ou si de nouvelles blessures se produisent, vous devriez à nouveau consulter votre médecin.

Les mesures d’hygiène

Prenez les mesures d'hygiène suivantes avant d'appliquer la crème.

• Lavez à au moins 60 °C le linge de lit et tous les vêtements que vous avez portés pendant les trois derniers jours avant le traitement.

• Les vêtements que vous ne pouvez pas laver à cette température, les peluches, les chaussures et les pantoufles seront placés dans des sacs en plastique fermés. Laissez ces sacs fermés pendant trois jours à température ambiante.

• Aspirer la maison n'est pas nécessaire avec la gale commune, sauf en cas de gale récurrente.

• Si vous avez dormi sur un matelas sans drap-housse, aérez le matelas pendant trois jours à température ambiante et passez l'aspirateur à fond.


publié le : 13/08/2018 , mis à jour le 12/08/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci