Cancer du sein : la protection des fruits et des légumes

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 2638 visites
123-groenten-fruit-biolog-08-16.jpg

news Une consommation élevée de fruits et des légumes exercerait un effet protecteur contre le cancer du sein, en particulier dans ses formes agressives.

Les données analysées par cette équipe américaine (université de Harvard) portent sur un groupe de quelque 180.000 femmes, âgées de 27 à 59 ans à l’entame, avec un suivi de plusieurs décennies. A intervalles réguliers, elles ont renseigné leurs habitudes alimentaires, en particulier leur consommation de fruits et de légumes. Les chercheurs ont croisé ces informations avec les diagnostics de cancer du sein.

Le résultat montre d’abord qu’une consommation quotidienne élevée de fruits et de légumes (> 5,5 portions / jour) est associée à une baisse « significative » (11%) du risque de cancer du sein par rapport à une consommation plus faible (< 2,5 portions / jour), et cet effet protecteur est surtout notable avec les légumes crucifères (choux, chou-fleur, brocoli…) et les légumes jaunes / orange, sans doute en raison de leur teneur en antioxydants et d’autres nutriments bénéfiques.

Selon le type de tumeur, la consommation totale de fruits et de légumes, ou de légumes seuls, est « particulièrement » associée à un risque plus faible de cancer du sein agressif. Conclusion des auteurs : « Nos recherches soutiennent qu’une consommation élevée de fruits et de légumes, et spécifiquement les crucifères et les légumes jaunes / orange, peut réduire le risque de cancer du sein, et singulièrement de tumeur agressive ».

Source: International Journal of Cancer (https://onlinelibrary.wiley)
publié le : 13/11/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci