5 conseils pour bien accueillir votre chiot

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 782 visites
123-p-hond-puppy-170-3.jpg

conseil C’est bientôt le grand jour ! Votre chiot tant attendu va arriver à la maison, dans son nouveau foyer. Voici cinq conseils pour bien accueillir votre compagnon.

1° - Ce dont il a besoin

Panier, couverture, gamelle, bol, collier, laisse, jouets... : tout le matériel doit être prêt, bien entendu.

2° - Du temps avec lui

Votre chiot a été enlevé à sa mère et à sa fratrie, ce qui génère de l'inquiétude et du stress. De plus, il change d'environnement, avec de nouveaux espaces, de nouvelles odeurs. Il est important que vous soyez présent à ses côtés : parlez-lui, caressez-le... Ne le laissez pas seul pendant de trop longues périodes, mais attention aussi à ne pas susciter un effet d'attachement trop important, car cela pourrait déclencher un phénomène d'anxiété de la séparation. Il faut trouver la juste mesure.

3° - De la douceur

Lorsque vous souhaitez le prendre dans vos bras pour le caresser, glissez doucement votre main sous l’abdomen de votre chiot et soulevez-le ensuite délicatement. Vous pouvez aussi le mettre sur le dos et lui gratter le ventre. Cette position de soumission apprendra à votre animal de compagnie, qui a un instinct de meute, à accepter votre autorité. Parlez-lui d'une voix douce et calme. Il est inutile de hausser le ton pour renforcer un ordre, sauf s'il a fait une grosse bêtise, et encore...

4° - Du calme

Votre chiot doit pouvoir manger, boire et dormir sans être dérangé. Il a lui aussi besoin de son intimité. Aménagez-lui un espace, « son » espace. Vous pouvez ainsi installer sa gamelle et son bol dans un coin de la cuisine et son panier dans un endroit calme du salon, afin qu’il ne soit pas trop perturbé.

5° - Des règles

Il faut que votre animal de compagnie sache directement ce qu’il aura le droit de faire ou pas. Il ne faut pas l'élever dans la crainte, mais bien dans la fermeté. Les ordres doivent être simples : un mot ou un geste pour chaque tâche (ici, couché, sors, viens, donne, lâche...), ne pas en changer continuellement et ne pas se lancer dans de longues explications !

Source: Barbara Simon
publié le : 11/10/2018 , mis à jour le 10/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci