Potirons et courges : comment les conserver ?

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 766 visites
pompoenen-soorten-170_400_09.jpg

conseil Les courges et les potirons sont récoltés depuis la fin de l’été jusqu'aux premières gelées. Cette opération demande du savoir-faire, car une fausse manoeuvre risque d'abîmer la plante. Ensuite, vient l'étape de la conservation. Comment bien procéder ?

Pendant la cueillette, il faut absolument éviter les meurtrissures et les entailles. Dans le cas contraire, les bactéries risquent de proliférer, avec un phénomène de pourrissement rapide. Coupez le pédoncule avec un sécateur propre en laissant au moins 5 cm et posez la courge avec précaution dans un panier ou une brouette remplie de papier journal pour assurer un transport sans heurts.

La conservation

Une fois cueillis, les courges et les potirons doivent être lavés à l'eau, en veillant à ne laisser ni terre ni larve d'insecte. Vous pouvez vous aider d'une éponge ou d'une brosse à poils doux. Séchez-les avec un chiffon puis triez-les pour consommer les moins beaux en premier et stockez les autres dans une pièce aérée où la température est comprise entre 15 et 20 °C. Évitez de les entreposer les uns sur les autres, afin de ne pas les abîmer et éviter que la pourriture d'une courge se propage aux autres.

Ainsi mises bien à l'abri, le pédoncule vers le haut, les cucurbitacées peuvent être conservées durant tout l’hiver, entre 3 et 6 mois selon les variétés. Sachez toutefois que si vous entamez une courge ou un potiron, il faut mettre le morceau restant au réfrigérateur, dans un contenant hermétique. Pour les plus gros, vous pouvez aussi penser à la congélation, après les avoir cuits.

Source: Barbara Simon
publié le : 30/10/2018 , mis à jour le 29/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci