Confiture, marmelade, gelée : quelles différences ?

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 706 visites
confituur-170_400_08.jpg

conseil Confiture, marmelade ou gelée de fruits : ces aliments présentent des ressemblances, mais aussi de réelles différences. Quelles sont leurs caractéristiques spécifiques ?

La confiture

La confiture est préparée avec des fruits entiers frais et / ou coupés en gros morceaux que l'on fait cuire à haute température. On peut mélanger les fruits et donc jouer la carte des compositions de saveurs : fruits rouges, fruits des bois, pêche, mangue... On y additionne plus ou moins de sucre selon les goûts et la quantité de fruits, mais ce n'est pas indispensable. Les confitures industrielles contiennent souvent des colorants ou de la pectine, pour lui donner davantage de tenue.

La confiture rehausse le pain ou le fromage, ou est utilisée comme fond de tarte. Elle ne remplace pas les fruits frais en termes nutritionnels.

La gelée

La gelée de fruits est préparée avec une extraction de jus de fruit mélangée à du sucre (les quantités varient d'une recette à l'autre), qui cuit lentement jusqu'à épaississement, ce qui peut être long...

La gelée (coing, groseille...) peut être mangée par les personnes présentant des diverticules, des problèmes intestinaux ou qui doivent subir une coloscopie intestinale, car elle est dépourvue de fibres, de pulpe de fruits et de pépins.

La gelée aux fruits rouges ou aux groseilles sert de base à des sauces qui accompagnent le gibier ou la volaille.

La marmelade

Un incontournable de la gastronomie anglaise et du tea-time. Elle se présente comme une gelée de fruits avec des zestes d'agrumes (mandarine, orange, citron, pamplemousse...).

On la déguste sur du pain, des toasts, ou avec du cake, et certains en versent même dans leur thé. On l'ajoute à des biscuits ou à des pâtisseries. Bémol : son amertume. Les personnes souffrant de troubles gastriques et / ou intestinaux feront l'impasse sur cette spécialité « so british ».

Source: Barbara Simon
publié le : 27/10/2018 , mis à jour le 26/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci