Allergie aux noix : pouvez-vous manger d'autres fruits à coque ?

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 740 visites
123-noten-allergie-0-18.jpg

conseil Si vous êtes allergique aux noix, les risques sont réels que vous le soyez à d'autres fruits à coque, oléagineux et arachides, mais ce n’est pas forcément le cas. Que faut-il savoir ?

Amande, noix de cajou, noisette, châtaigne, noix de macadamia, noix du Brésil, noix de pécan, pistache, noyau de pin et noix... : l’allergie à ces aliments est l'une des allergies alimentaires les plus fréquentes. En Europe, entre 1,5 et 2% de la population souffre d'une allergie aux noix, et celle-ci concerne aussi bien les enfants que les adultes.

Cette allergie est, avec celle aux arachides, l'une des principales causes de choc anaphylactique, une réaction allergique violente, grave, parfois mortelle. Le temps qui s'écoule entre l'ingestion de la noix et la réaction allergique varie. Les premiers symptômes surviennent souvent après quelques minutes. Habituellement, plus la réaction est rapide, plus elle est grave. Il suffit d’une petite quantité pour provoquer une réaction allergique.

Allergique à toutes les noix ?

Selon une étude néerlandaise récente, portant sur des adultes allergiques aux noix, les plus grands risques d'allergie concernent les noix de pécan (80 %) et les noisettes (71 %). Relativement peu de risques ont été trouvés pour les arachides (35 %), les amandes (32 %), les noix de cajou (30 %) et la pistache (22 %).

Selon les chercheurs, il est important pour les personnes allergiques aux noix de s'assurer de leurs éventuelles allergies croisées. Ces aliments sont précieux dans un régime alimentaire et il serait dommage de s’en priver. Le problème, aussi, est que plusieurs types de noix peuvent être transformés sur la même ligne de production par l’industrie agroalimentaire. Et comme les emballages mettent souvent en garde contre une éventuelle présence de noix en général, les personnes allergiques à un seul type de noix délaissent ces produits.

De plus, les noix sont utilisées dans de nombreux produits alimentaires, tels que biscuits, pâtisseries, pâtes à tartiner au chocolat, céréales pour le petit déjeuner, crèmes glacées, sauces, huiles, succédanés de viande... Ces produits doivent également être évités.

En outre, les noix peuvent également entrer dans la composition de shampooings, de crèmes pour la peau ou d’écrans solaires. Ces produits peuvent donc provoquer une réaction allergique cutanée.


publié le : 03/10/2018 , mis à jour le 02/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci