Maigrir : la caféine comme coupe-faim ?

Dernière mise à jour: octobre 2018 | 2155 visites
vr-eten-asperge-1-170_400_09.jpg

news La caféine est souvent ajoutée aux compléments alimentaires censés aider à perdre du poids. Motif : elle réduirait l’appétit. Mais est-ce vraiment le cas ?

La caféine véhicule de longue date cette réputation de coupe-faim, alors qu’on lui attribue la propriété d’accélérer le métabolisme (avec une dépense plus élevée d’énergie, et donc de calories).

Une équipe américaine (State University of New York) a réuni un groupe d’adultes (18 - 50 ans), autant d’hommes que de femmes, pour participer à une expérience assez instructive. A plusieurs reprises pendant un mois, ils ont été reçus dans un laboratoire, le matin, pour recevoir une boisson contenant 0, 1 ou 3 mg de caféine par kilo de poids corporel. Aucun ne savait ce que contenait la boisson. Une demi-heure plus tard, on leur proposait de se diriger vers un buffet où ils pouvaient se servir à volonté. Après avoir quitté les lieux, et pendant le reste de la journée, il leur était demandé de remplir une fiche mentionnant leur degré d’appétit heure par heure, ainsi que ce qu’ils mangeaient.

Que constate-t-on ?

Le buffet. En termes de calories ingérées, le taux moyen le plus faible est enregistré avec la boisson à 1 mg de caféine/kg (650 kcal), puis 3 mg/ kg (714), puis 0 mg/kg (721).

L’appétit. On ne constate pas de différence significative pour la sensation de faim selon les doses de caféine, que ce soit au laboratoire ou en dehors.

L’alimentation. Pas de différence non plus pour la quantité de nourriture consommée pendant la journée.

L’IMC. L’indice de masse corporelle n’influence pas les résultats.

Les chercheurs en déduisent : « Ces données suggèrent que la caféine n’a qu’un effet léger et transitoire sur les apports énergétiques, et elles ne soutiennent pas que la caféine soit un coupe-faim efficace ».

Source: Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics (www.journals.elsevier.com/j)
publié le : 15/10/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci