Comment retarder l'âge de la ménopause ?

Dernière mise à jour: novembre 2018 | 1107 visites
123m-venster-psy-6-2.jpg

conseil L'âge de la ménopause se situe habituellement entre 45 et 55 ans, mais elle survient parfois plus tôt : 1 femme sur 100 est déjà ménopausée avant 40 ans.

L'âge exact de la ménopause est essentiellement déterminé par la génétique, mais il est possible de l'influencer... dans une certaine mesure.

Le tabac

Il a été prouvé que le tabagisme faisait avancer l’âge de la ménopause. Fumer aggrave aussi les bouffées de chaleur.

L'alimentation

Le régime alimentaire peut avoir une influence (limitée), comme l'indiquent les résultats d'une vaste étude sur le sujet réalisée au Royaume-Uni.

• Un régime intégrant de grandes quantités de glucides raffinés (pâtes, riz...) pourrait accélérer la ménopause (un an et demi plus tôt en cas de consommation quotidienne moyenne de 210 g).

• Les femmes qui mangent beaucoup de poisson (gras) et de légumineuses sont ménopausées plus tard. Plus la consommation de poisson (gras) et de légumineuses (haricots, pois...) est élevée, plus la ménopause commence tard. Lors de cette étude, la ménopause a commencé 3,3 ans plus tard en cas de consommation quotidienne d'une portion de 90 g de poisson ; 75 g de légumineuses ont retardé la ménopause de 0,9 an.

• Un régime alimentaire riche en vitamine B6 et en zinc est également associé à une ménopause plus tardive (respectivement 0,6 et 0,3 an par mg et par jour).

• Les femmes végétariennes ont leur ménopause en moyenne 0,8 an plus tôt que celles qui mangent de la viande et du poisson. Mais chez les femmes non végétariennes qui consomment beaucoup de boissons gazeuses ou de snacks (gras / sucrés), la ménopause commence plus tôt.

• Chez les femmes n'ayant jamais eu d'enfant, une ménopause tardive est liée à une consommation élevée de raisin et de volaille.

Quelle explication ?

• Les légumineuses et les poissons gras contiennent des antioxydants pouvant avoir un effet bénéfique sur la maturation des ovaires.

• Les glucides raffinés peuvent augmenter le risque de résistance à l’insuline, ce qui stimule l’activité hormonale (œstrogènes). Le stock d’ovules s’épuise plus rapidement et les menstruations s’arrêtent plus rapidement.

• Un régime végétarien contient beaucoup de fibres et pas ou presque pas de graisse animale, ce qui peut également influer sur les œstrogènes et les menstruations.

Alors ?

Vous pourrez peut-être retarder un peu la ménopause par le biais de votre régime alimentaire. Une alimentation équilibrée avec de nombreux légumes et des produits riches en calcium peut certainement être recommandée.

Une ménopause plus tardive présente des avantages (notamment un risque moins élevé d'ostéoporose et de maladie cardiovasculaire), mais aussi des inconvénients (notamment un risque accru de cancer du sein et de l'utérus).


publié le : 08/11/2018 , mis à jour le 07/11/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci